Oui, Apple scanne vos photos iCloud, mais c’est pour la bonne cause

Face aux rumeurs selon lesquelles Apple surveillerait nos photos iCloud, une représentante de la firme a décidé de s’exprimer sur ce sujet lors du CES 2020. D’après elle, le géant américain a bel et bien recours à cette pratique, sauf qu’elle le fait pour protéger les enfants.

Vous vous trompez si vous pensez que vos photos sont à l’abri des regards indiscrets sur iCloud. En effet, les images mises en ligne sur cette plateforme de la Pomme font régulièrement l’objet d’une inspection effectuée par des employés de la société. Jane Horvath, responsable de la confidentialité chez Apple, a confirmé l’existence de cette démarche lors du Consumer Electronics Show en réponse à des allégations qui semblent créer des polémiques autour de ce sujet. Elle a révélé que l’éditeur d’iOS scannait les photos téléchargées sur iCloud pour la bonne cause.

Apple vérifie les photos iCloud pour détecter d'éventuels cas de maltraitance d'enfants

Apple vérifie les photos iCloud pour détecter d’éventuels cas de maltraitance d’enfants (crédits Pixabay)

Apple a effectivement recours à cette technique pour relever d’éventuels cas de maltraitance d’enfants.

Une attention particulière à la protection des enfants

Apple a toujours été soucieuse du respect des droits de l’Homme, surtout des enfants. Preuve en est, elle évite de se fournir en matières premières auprès de zones de conflit. Le constructeur surveille aussi l’origine des minerais nécessaires à la fabrication de ses produits pour s’assurer qu’ils ne proviennent pas de mines employant des mineurs.

« Apple se consacre à la protection des enfants dans l’ensemble de son écosystème, partout où ses produits sont utilisés. Nous continuons de soutenir l’innovation dans cette voie. Nous avons mis au point des mesures de protection robustes à tous les niveaux de notre plateforme logicielle et dans l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement », peut-on d’ailleurs lire sur cette page du site web de la firme.

Une mesure qui ne vise pas uniquement les données iCloud

« Dans le cadre de cet engagement, Apple utilise une technologie de vérification d’images pour trouver et signaler des cas de maltraitance d’enfants. Tout comme les filtres antispam dans les e-mails, nos systèmes utilisent des signatures électroniques pour trouver des personnes soupçonnées d’exploitation d’enfants. Nous validons l’infraction après un examen individuel », a ajouté la société.

La responsable d’Apple a souligné que les comptes contenant de tels éléments pourraient faire l’objet d’une fermeture.

Mots-clés appleicloud