Oui, malgré l’obligation du port d’un masque en extérieur, vous pourrez manger et fumer à Paris

C’est depuis le 28 août 2020 que le port du masque est obligatoire à Paris et d’autres villes de France. Une nouvelle étape dans la prévention contre une possible seconde vague, alors que les nouveaux cas se multiplient sur le territoire, et la naissance de nouveaux foyers épidémiques. Certains spécialistes vont jusqu’à parler d’un relâchement depuis ces dernières semaines, alors qu’un remède est loin d’avoir été trouvé par les chercheurs du monde entier. Autant dire que l’application de cette obligation de porter un masque dans les rues de Paris est une nouvelle stratégie gouvernementale alors que StopCovid fût un véritable échec.

Mais une question taraude certains Français : peut-on manger, ou simplement fumer, malgré l’obligation du masque ?

Une femme portant un masque pour se protéger du coronavirus

Photo de Juraj Varga. Crédits Pixabay

Comme le rapporte BFMTV, la réponse est… oui !

Vous pourrez manger et fumer dans les rues de la capitale

C’est ce qu’Emmanuel Grégoire, Premier adjoint à la mairie de Paris, a expliqué. L’homme a précisé “C’est une bonne nouvelle, au-delà de la dérogation de port du masque pour les cyclistes et les coureurs, la Préfecture de police a confirmé qu’il serait autorisé de fumer et de manger dans l’espace public à Paris“.

Lorsque l’on sait que la France compte près de 16 millions de fumeurs, sur 67 millions d’habitants, certains adeptes du tabac ont de quoi être heureux à l’idée de pouvoir en griller une, malgré le masque.

Sans oublier ceux qui souhaitent manger dehors, pour profiter de la fin de l’été, ou lors du déjeuner, en extérieur. Emmanuel Grégoire confirme donc qu’en plus des cyclistes et coureurs, les mangeurs et fumeurs pourront ôter, un temps, le masque !

Un masque qui reste, évidemment, toujours obligatoire dans les lieux publics fermés, comme les cinémas, théâtres, cafés et restaurants (du moins le temps d’atteindre la table, ou aller aux sanitaires), et les transports en commun.

Car selon beaucoup d’experts scientifiques, le port du masque est nécessaire pour limiter la propagation de ce virus qui n’a ni remède, ni vaccin à l’heure actuelle, et une pandémie qui devrait toucher à sa fin, selon l’OMS… dans deux ans.

Autant dire que les gestes barrière sont nécessaires le temps que le Covid-19 soit vaincu.

Mots-clés CoronavirusCovid-19