Oumuamua premier signe d’intelligence extraterrestre selon le prochain livre d’un astronome de Harvard

Oumuamua n’a visiblement pas fini de faire parler de lui. Dans son prochain livre, Avi Loeb, un astronome de l’Université de Harvard, remet effectivement une pièce dans la machine en désignant le corps comme le premier signe d’une vie intelligente extraterrestre.

Oumuamua, ou plutôt 1I/Oumuamua, a été détecté pour la toute première fois le 19 octobre 2017 et il y a donc trois ans de cela.

En observant le système solaire, Pan-STARRS 1 a effectivement détecté un corps filant à vive allure, un corps provenant d’un autre système que le nôtre.

Oumuamua, entre comète et sonde extraterrestre

Très vite, tous les scientifiques ont braqué leurs instruments sur l’objet. Ils ont alors réalisé que ce dernier avait une allure très étrange, une allure le rapprochant de la forme d’un cigare tournoyant sur lui-même. Une caractéristique totalement incongrue et allant à l’encontre de tout ce que nous savons des astéroïdes et des comètes.

L’histoire ne s’arrête cependant pas là. En observant la trajectoire du corps, des chercheurs ont eu la surprise de découvrir que l’objet avait brusquement accéléré après être passé à côté de notre étoile.

Oumuamua s’est alors retrouvé au coeur de nombreuses théories et si la plupart des chercheurs ont préféré procéder avec prudence, Avi Loeb, de son côté, n’a pas hésité à évoquer la piste d’un vaisseau ou d’une sonde extraterrestre.

A lire aussi : Oumuamua, après le vaisseau alien, la météorite et la comète, voici la théorie de l’amas de poussières

Avi Loeb, l’astronome qui rêve d’autres civilisations

Une théorie qui lui a naturellement valu de nombreuses moqueries. Moqueries qui n’ont vraisemblablement pas freiné son enthousiasme.

Comme le rapporte Publisher Weekly, Avi Loeb a en effet signé un nouveau livre, un livre portant sur Oumuamua et décrivant l’objet comme “le tout premier signe de l’existence d’une intelligence en dehors de la Terre”. Dans l’ouvrage, qui n’est pas encore disponible sur le marché, le chercheur défend en effet la théorie selon laquelle le corps serait potentiellement un morceau de technologie de pointe créé par une civilisation extraterrestre vivant dans un système lointain.

Si la thèse peut prêter à sourire, elle tient finalement plus de l’exercice. Anne Wojcicki, la cofondatrice de 23andme, pense ainsi que le nouveau livre de Loeb a surtout pour but de montrer que la curiosité scientifique a de nombreuses vertus, des vertus nécessaires à notre évolution et à notre développement en temps qu’espèce intelligente.

A lire aussi : Oumuamua, les origines du visiteur interstellaire font toujours débat

Une ode à la curiosité scientifique

Il faut tout de même signaler, et c’est important, que la théorie de la sonde extraterrestre n’est pas la seule qui peut expliquer l’étrange comportement de Oumuamua.

Certains chercheurs pensent ainsi que le corps abritait dans ses entrailles des poches de glace et que ce sont ces dernières qui ont provoqué l’accélération du corps lorsque ce dernier est passé à proximité du Soleil.

Exactement comme l’aurait fait une comète en somme.

Mots-clés oumuamua