Oups, Huawei nous a souhaité la Bonne Année avec… un iPhone

La légende ne dit pas si le Community Manager de Huawei avait déjà la gueule de bois lorsqu’il a souhaité la Bonne Année aux followers de la marque chinoise, mais il est clair que le numéro 2 du smartphone risque de se faire chambrer un moment pour ses vœux du 1er janvier. Et pour cause, ces derniers ont été publiés sur Twitter… depuis un iPhone. Une erreur qui ne pardonne pas sur le site de microblogging, qui fait explicitement mention de l’appareil utilisé pour la publication d’un post, n’en déplaise au géant chinois.

Ce n’est toutefois pas la première fois qu’un des concurrents d’Apple se fait piéger de la sorte. Début décembre, Samsung commettait en effet  la même erreur en faisant l’éloge, toujours sur Twitter, des capacités de l’écran SuperAMOLED de son Galaxy Note 9 au moyen d’un iPhone. Une gaffe qui n’était pas non plus passée inaperçue. Clairement, la mention “Twitter for iPhone”, affichée au bas des tweets postés via un smartphone estampillé d’une pomme, ne fait pas de cadeau.

L’appareil utilisé pour la publication des vœux de Huawei à ses Followers n’était autre qu’un iPhone. Bad buzz pour la marque à l’origine des P20 et Mate 20, qui comptent parmi les principaux concurrents des smartphones d’Apple.

Une mention à double tranchant. Toujours en décembre, Apple Music s’était ainsi fait remarquer en répondant à un tweet de la chanteuse Ariana Grande… cette fois depuis un appareil Android. Preuve s’il en fallait que le “sectarisme” affiché par certaines marques a aussi ses limites…

Il n’empêche que Huawei n’a pas moins tenté de se rattraper aux branches avec ses petits doigts, suite à sa gaffe du 1er janvier.

Quand Huawei n’assume pas trop d’avoir tweeté depuis un iPhone…

Repérée instantanément ou presque par le YouTubeur Marques Brownlee, l’erreur commise par Huawei n’a pas manqué de se retrouver exhibée face aux 3 millions d’abonnés de l’intéressé. Aussi sec, la marque chinoise tentait alors de corriger le tir en supprimant le tweet en question, pour le remplacer quelques minutes plus tard par le même message, cette fois posté depuis Twitter Media Studio. Diligente, la marque n’aura pas pour autant réussi à empêcher son erreur d’être dûment notée sur le réseau social.

Cette bourde de Huawei intervient alors que le géant de Shenzhen est en conflit plus ou moins ouvert avec Apple, notamment dans le cadre de la guerre commerciale qui sévit entre la Chine et les États-Unis. Comme nous l’indiquions récemment dans un article, de nombreuses entreprises chinoises en viennent ainsi à boycotter (de manière parfois radicale) Apple au profit de Huawei. Autant dire que dans ces conditions, un tweet de Huawei publié depuis un iPhone passe d’autant moins inaperçu.

Reste que les employés de Huawei ont été sévèrement punis par leur hiérarchie, une punition se présentant sous la forme d’une déduction de 5 000 yuans sur le salaire mensuel ainsi qu’une rétrogradation.

Mots-clés huaweiiphonetwitter