Oura Ring : Selon les chercheurs, ce petit gadget peut détecter très tôt les symptômes du Covid-19

En avril dernier, des scientifiques travaillant au sein du RNI (Rockefeller Neuroscience Institute), du WVU (West Virginia University) ont introduit l’Oura Ring, un anneau portable qui pourra aider à diagnostiquer la présence du virus Covid-19 chez une personne.

Le principal but est de pouvoir détecter les symptômes de la maladie le plus tôt possible.

Crédits Pixabay

Les chercheurs derrière l’étude affirment que l’anneau connecté serait capable de détecter les symptômes liés au Covid-19 trois jours plus tôt, et ce, avec une précision allant jusqu’à 90 %.

L’Oura Ring ne peut cependant pas remplacer les tests classiques pour le diagnostic du coronavirus.  Toutefois, il pourra aider l’utilisateur à suivre son état de santé et ainsi décider quand il faudra consulter un médecin en cas de symptômes ou de signes inquiétants.

Des essais au niveau du corps médical

À l’heure actuelle, des tests sur le dispositif sont effectués auprès de 600 personnes incluant les premiers intervenants et les professionnels travaillant dans le domaine de la santé.

« Nous pensons que cette plateforme fera partie intégrante de la protection de nos travailleurs de la santé, de nos premiers intervenants et de nos communautés », a déclaré le président exécutif du RNI, Ali Rezai. Il a aussi ajouté que c’est une des façons de s’adapter à l’ère du Covid-19.

D’autre part, un projet du RNI en collaboration avec Thomas Jefferson University et Vanderbilt University pour inclure plus de 10 000 participants dans les tests serait en cours de réalisation.

À lire aussi : Le Cannabis serait utile dans la lutte contre le Covid-19

Comment l’Oura Ring peut-il prédire les symptômes du Covid-19 ?

Selon les informations, il s’agit d’une approche utilisant les neurosciences pour suivre l’état de santé d’une personne. L’appareil a pour fonction d’évaluer le stress, l’anxiété, la mémoire ainsi que d’autres paramètres physiologiques et cognitifs de son utilisateur. Parallèlement, il récolte plusieurs types de données telles que la fréquence cardiaque, la température corporelle ou encore la fréquence respiratoire. L’Intelligence Artificielle pourra ensuite établir un diagnostic une fois que les données de l’Oura Ring et de l’application seront rassemblées.

Dans un communiqué, le PDG d’Oura Health, Harpreet Rai, a déclaré qu’ils espéraient que la technologie d’Oura pourra améliorer la compréhension et l’identification des signaux physiologiques et des signes d’alertes les plus nuancés de notre corps vis-à-vis des maladies infectieuses comme le Covid-19.

En tout cas, même si l’Oura Ring présente encore 10 % d’incertitude dans ses diagnostics, les résultats obtenus jusqu’à présent semblent très encourageants. Ce gadget pourrait en effet aider à identifier les personnes infectées de façon précoce pour que les responsables puissent les mettre en quarantaine et les traiter avant que la maladie ne s’aggrave ou qu’elles ne se mettent à transmettre le virus à leur entourage.

À lire aussi : La perte de l’odorat serait une bonne chose pour les malades du Covid-19

Mots-clés Covid-19