Oura Ring : Une étude utilisera des bagues intelligentes pour collecter des données sur le coronavirus

Le lundi 23 mars 2020, The Verge nous rapporte que des chercheurs mèneront une nouvelle étude sur les symptômes du coronavirus en se servant des anneaux intelligents, Oura Ring. Ces derniers sont commercialisés sur le marché comme étant des traqueurs de sommeil, de fréquence cardiaque, de fréquence respiratoire et peuvent même noter les changements de la température corporelle de ses porteurs.

Cette fois-ci, les scientifiques espèrent que les Oura Ring pourront collecter des données et, éventuellement, aider à prédire la maladie du coronavirus. Pour ce faire, l’Université de Californie à San Francisco explique que les chercheurs mettront au point un algorithme basé sur les données de l’Oura Ring et que cet algorithme servira à identifier le Covid-19 à ses stades les plus précoces.

capture d’écran/ Ouraring.com

Concrètement, plus de 2.000 personnels médicaux travaillant à l’Université de Californie, au San Francisco Medical Centeret au Zuckerberg San Francisco General Hospital porteront ces bagues intelligentes.

Les participants devront porter les bagues durant trois mois

Les chercheurs remettront ainsi les bagues intelligentes aux travailleurs médicaux qui entrent en contact avec les patients infectés par le Covid-19.

Le personnel médical qui participera à cette étude devra porter l’Oura Ring pendant trois mois, rédiger un rapport quotidien pour signaler s’ils présentent ou non les symptômes de la maladie et partager les données collectées avec l’entreprise Oura via l’application Oura Ring.

Par ailleurs, The Verge indique que quiconque possède un Oura Ring pourrait également postuler pour participer à l’étude. L’entreprise a d’ailleurs déclaré qu’il y a plus de 150.000 utilisateurs d’Oura Ring dans le monde. Ainsi, cela pourrait considérablement aider les chercheurs à collecter de nombreuses informations.

Prévenir et lutter contre le coronavirus

Par ailleurs l’entreprise Oura a posté un message sur Twitter dans l’après-midi du 23 mars 2020 disant qu’ :

Avec en toile de fond le Covid-19, Oura parraine une recherche à l’Université de Californie à San Francisco (UCSF) pour étudier si les données physiologiques collectées par l’Oura Ring combinées  aux réponses aux enquêtes quotidiennes sur les symptômes peuvent prédire les symptômes de la maladie.

L’étude vise à construire un algorithme pour aider UCSF à identifier les modèles de début, de progression et de récupération pour Covid-19. Cette étude est ouverte à tous les utilisateurs de l’Oura Ring et est en opt-in uniquement. Vous pouvez rejoindre l’étude UCSF TemPredict via l’invitation disponible dans votre application Oura ou en utilisant le lien ci-dessous.

En vous joignant à l’étude et en prenant les enquêtes quotidiennes sur les symptômes, vous aiderez l’équipe UCSF à identifier, suivre et traiter les cas de Covid-19.