Weeds Social Club est ouvert à tous !

C’est un peu avant l’été que nous avons entendu parler de Weeds Social Club pour la première fois. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce chouette jeu Facebook a fait couler beaucoup d’encre et cela vient sans doute du fait que ce dernier se présente sous la forme d’un Farmville un peu particulier. Un Farmville dans lequel il n’est pas question de faire pousser du maïs ou des tulipes, mais plutôt de la Skunk, de la Haze ou de la White Widow. Vous l’aurez compris, Weeds Social Club n’est pas un jeu pour les enfants…

Weeds Social Club est ouvert à tous !

Et pour cause puisque ce dernier va vous mettre dans la peau d’un cultivateur et d’un vendeur de cannabis. Le tout avec une tonne de clin d’oeil à Weeds, la fameuse série qui raconte la vie de Nancy Botwin, une femme tout à fait normale (ou presque) mais qui va devoir s’improviser dealer pour garder sa maison, payer ses factures et continuer à élever ses enfants. D’ailleurs, sachez que durant vos premiers pas sur Weeds Social Club, vous serez justement accompagnés par un certain Andy Botwin… Andy qui est bien évidemment le beau-frère de Nancy (merci Semageek) et qui ne manquera pas de vous venir en aide lorsque vous en aurez besoin.

Tout commence donc avec la création de notre personnage. On le génère ou on le personnalise, on valide le tout et on se retrouve dans une maison vide. Là, le téléphone sonne et c’est Andy qui se trouve à l’autre bout du fil. Andy qui nous explique comment faire du fric rapidement, mais pas seulement. Car il ne suffit pas de cultiver du cannabis pour réussir à Weeds Social Club. Non, il faut aussi surveiller sa culture et planquer ensuite le fruit de notre récolte dans des meubles histoire de ne pas trop attirer l’attention sur nous. Ensuite, au fur et à mesure que les têtes tombent (comprenne qui pourra), notre personnage va gagner de l’expérience et même monter de niveau. Ce qui nous permettra bien évidemment de lui ajouter des compétences histoire de nous faciliter un peu les choses.

Et au final, on obtient un jeu plutôt amusant et pouvant sans doute devenir très vite prenant. Un jeu qui profite en outre d’une interface vraiment bien pensée et très élégante, ce qui ne gâche rien. Finalement, la seule chose qu’on pourra lui reprocher, c’est de n’être disponible qu’en anglais. Alors bon, c’est sûr, ceux qui ont un bon niveau de langue, ou qui s’y connaissent drôlement bien en culture de cannabis, n’auront aucun mal à avancer dans le jeu, mais il n’en ira pas forcément de même pour les autres.

Bref, à tester de toute urgence, ne serait-ce que par curiosité…

Weeds Social Club est ouvert à tous !

Weeds Social Club est ouvert à tous !

Weeds Social Club est ouvert à tous !

Mots-clés facebookjeuxweb