Overwatch 2 et Diablo IV ne sortiront pas en 2021

Diablo IV et Overwatch 2 ne sortiront pas cette année. La déclaration a été faite par un appel consacré aux résultats d’Activision Blizzard, pour être ensuite relayée par l’incontournable Geoff Keighley.

Si vous comptiez mettre la main sur le prochain épisode de ces deux franchises très populaires, il faudra donc repasser. Voici, en substance, le contenu du message publié par Geoff Keighley sur l’incontournable réseau social à l’oiseau bleu.

Diablo 4, toujours très attendu
Diablo 4, toujours très attendu

Lors de l’appel consacré aux résultats d’Activision Blizzard, l’entreprise aurait en effet indiqué qu’elle ne s’attendait pas à ce que Diablo IV et Overwatch 2 sortent cette année.

Diablo IV et Overwatch 2 ne sortiront pas cette année

Est-ce réellement une surprise ? Pas vraiment. Blizzard s’est toujours montré prudent et le studio n’est pas du genre à précipiter un lancement. Par le passé, cette stratégie lui a plutôt réussi à tous ses titres se sont ainsi très vite hissés au rang d’incontournables.

Un choix finalement intelligent. Nous l’avons vu avec CD Projekt RED, précipiter la sortie d’un titre est particulièrement risqué. Encore plus lorsqu’il s’agit d’un jeu très attendu. Ce qui est précisément le cas avec Diablo IV et Overwatch 2.

Sans compter que Blizzard a actuellement un autre titre sur le feu, à savoir le très prometteur Diablo Immortal. Entièrement tourné vers nos smartphones, cet épisode n’a pas à rougir face à un Diablo 3 ou même un Diablo 2 et il offre ainsi un niveau de complexité similaire. Et ce que ce soit au niveau de son intrigue, visiblement très bien construite, ou de son gameplay, qui reprend pas mal d’éléments des autres titres de la franchise.

Priorité à Diablo Immortal

Disponible depuis quelques semaines en bêta, du moins sur certains marchés, Diablo Immortal devrait donc nous occuper pendant un moment. Lancer Diablo 4 en même temps ne semble pas justifié et on comprend donc pourquoi Activision Blizzard souhaite prendre son temps.

Ce qui nous renvoie donc à l’horizon 2022 désormais.