Overwatch, la nouvelle aventure vidéo-ludique de Blizzard

Blizzard compte plusieurs licences très juteuses à son catalogue. Warcraft, Starcraft, Diablo, vous les connaissez déjà toutes mais il va falloir maintenant composer avec un nouveau-venu très prometteur. Son nom ? Overwatch, et quelque chose me dit qu’il devrait taper dans l’oeil de pas mal de monde. Oui, et si vous voulez en savoir, vous ne pouviez pas mieux tomber.

Comme son nom ne l’indique pas forcément, Overwatch fait dans le jeu d’action et il vient finalement marcher sur les platebandes de Team Fortress et de tous les titres du même genre. Il faut donc s’attendre à un gameplay particulièrement nerveux et dynamique, avec un soupçon de stratégie en prime.

Overwatch

Les graphismes d’Overwatch seront assez enfantins et colorés.

L’action se déroule dans un avenir proche, et plus précisément dans 60 ans. Une guerre mondiale a ravagé une bonne partie du monde, mais un groupe de soldats-héros est parvenu à restaurer la paix. Leur nom ? Les Overwatch, bien sûr, et cela ne devrait pas vraiment vous surprendre.

Douze personnages, quatre classes et plein de modes de jeu différents.

Après avoir sauvé le monde, ces derniers ont décidé de dissoudre leur groupe mais ils vont bien évidemment devoir reprendre du service pour régler de nouveaux conflits.

Bon, tout ça, c’est magnifique, mais ça va se jouer comment ? En fait, c’est assez simple, les joueurs vont constituer des équipes de six et s’affronter dans différents modes. Lesquels ? Toute la question est là. Pour le moment, Blizzard a fait allusion à un mode Convoi et à un mode Point de Contrôle, mais ce ne seront sans doute pas les seuls et il y a de fortes chances que nous ayons aussi droit aux combats à mort et à plein d’autres choses rigolotes.

Le truc intéressant, c’est que Blizzard a imaginé pas moins de douze héros. Certains seront spécialisés dans l’attaque, d’autres dans la défense, d’autres encore dans le soutien. Il y aura même des tanks, c’est pour dire ! Avec, à chaque fois, des compétences uniques bien entendu.

Et ce n’est que le début car cette configuration va aussi permettre à l’éditeur d’ajouter de nouveaux personnages au fur et à mesure.

Overwatch débarquera sur nos PC en 2015, mais d’autres supports devraient suivre rapidement et il ne serait finalement pas étonnant que le titre fasse aussi son entrée sur les consoles “next gen”.