OVNIS : les vidéos du Pentagone ne sont que le sommet émergé de l’iceberg selon Harry Reid

Le Pentagone a rendu publiques cette semaine trois vidéos fournies par l’US Navy, des vidéos présentant des objets volants non identifiés. Si beaucoup ont salué l’initiative, Harry Reid estime pour sa part que ces trois clips ne sont en réalité que la partie émergée de l’iceberg et que le gouvernement en sait beaucoup plus long sur le sujet.

Harry Reid est né le 2 décembre 1939 dans le Nevada et il a travaillé pendant quelques années comme avocat avant de se lancer dans la politique.

Le Pentagone a rendues publiques trois vidéos montrant des objets volants non identifiés - capture vidéo

Le Pentagone a rendu publiques trois vidéos montrant des objets volants non identifiés – capture vidéo

Il est actuellement membre du Parti démocrate et il a également occupé le siège de sénateur du Nevada au Congrès des États-Unis entre 1987 et 2017. Soit pendant plus de trente ans.

Trois vidéos d’OVNIS rendues publiques par le Pentagone

Désormais, Harry Reid est le chef de l’opposition démocrate et il lui arrive donc très régulièrement de prendre la parole. Et il le fait le plus souvent pour attaquer la politique de l’actuel locataire de ma Maison Blanche.

Mais il y a plus intéressant. Si l’on en croit le New York Times, alors Reid aurait également participé à la création d’un budget destiné au programme OVNI du Pentagone : l’Advanced Aerospace Threat Identification Program.

Et bien entendu, lorsque le Pentagone a rendu publiques ces trois vidéos, l’ancien sénateur n’a pas pu résister à la tentation de commenter la chose, par le biais d’un tweet bien senti.

S’il a bien entendu salué l’initiative, il a également déploré que le Pentagone n’aille pas plus loin. D’après lui, ces clips ne sont que la partie émergée de l’iceberg et les États-Unis doivent impérativement aller plus loin et se pencher sérieusement sur cette question. Sérieusement, et de manière scientifique bien entendu.

Pas suffisant selon un ancien sénateur américain

Et de conclure qu’il est également impératif que le peuple américain soit informé, sans oublier d’en appeler à la sécurité intérieure.

Si les phénomènes observés par les pilotes de l’US Navy semblent authentiques, leur nature exacte n’a pas été déterminée. Et c’est bien entendu un problème pour l’armée américaine.

C’est en tout cas ce que suggère l’ancien sénateur dans son tweet. Il est d’ailleurs important que les OVNIS ne revêtent pas nécessairement un caractère extraterrestre. Le terme est bien plus générique et il regroupe également tous les aéronefs ne pouvant être identifiés.

Ce qui inclut bien entendu les avions et les drones expérimentaux testés par les états.

Mots-clés ovnipentagone