ownCloud passe la septième, avec quelques nouveautés intéressantes

Les solutions « cloud » sont à la mode. Dropbox, Google Drive, SkyDrive, Box.net ont séduit des millions d’utilisateurs à travers le monde. Toutefois, il existe toujours des irréductibles, des personnes qui ne souhaitent pas confier leurs précieux fichiers à une entreprise privée motivée par l’argent et la rentabilité. Qu’ils soient heureux car il existe justement une alternative à toutes ces solutions : ownCloud. Même que l’outil vient tout juste de passer la septième.

Mais avant ça, encore faut-il replacer les choses dans leur contexte. ownCloud, comme son nom l’indique assez bien, va vous permettre de monter votre serveur « cloud » personnel. Un peu comme si vous disposiez de votre propre Dropbox, en fait.

ownCloud 7

ownCloud, un ami qui vous veut (vraiment) du bien.

Avec plein de services connexes en plus. Si l’outil vous permettra de synchroniser vos fichiers entre tous vos ordinateurs, il vous permettra aussi de les partager avec vos meilleurs amis pour la vie. Mieux, si besoin est, vous pourrez même l’utiliser pour monter un service d’écoute musicale en streaming ! Tout ça avec quelques fonctions supplémentaires, et notamment avec un éditeur de texte en ligne, un calendrier (CalDAV), un gestionnaire de contacts (CardDAV), un gestionnaire de favoris et même une visionneuse et une galerie d’images.

Du responsive, un convertisseur de documents Word et du nouveau pour le stockage distant

Le mieux reste à venir car ownCloud est à la fois libre et gratuit. Il n’est donc pas nécessaire de sortir la carte bleue pour en profiter et c’est quand même très chouette.

La septième version de la solution apporte un certain nombre d’améliorations intéressantes. Elle vous permettra notamment de monter dans un ownCloud un dossier stocké dans une autre instance, et donc dans un autre ownCloud. S’ajoutent à cela de nouvelles options pour partager encore plus facilement ses fichiers, et même un éditeur capable de convertir les documents World à la volée pour vous permettre de les modifier directement depuis votre navigateur.

Mais la vraie bonne nouvelle qui déchire sa maman, c’est sans aucun doute le support des navigateurs mobiles. Désormais, l’interface de ownCloud s’adaptera à l’écran de votre machine et vous pourrez en profiter sur votre téléphone ou sur votre tablette sans avoir à passer par un des clients officiels.

Génial, et la liste est loin d’être complète. En marge, vous allez aussi pouvoir profiter de nouvelles options pour gérer les accès, d’amélioration pour le stockage externe (Dropbox, Google Drive, S3, etc) et pas mal de bricoles supplémentaires évoquées sur cette page.

Et si vous avez monté un petit serveur ownCloud chez vous, et bien je serais très curieux de lire vos retours.

Mots-clés owncloud