Les pages Google+ sont arrivées, mais pas pour tout le monde !

Depuis le temps qu’on les attendait… Google vient tout juste d’annoncer par l’intermédiaire de l’un de ses blogs officiels l’arrivée des pages dans Google+ ! Et ça, c’est très clairement une bonne nouvelle parce que les entreprises, les groupes de musique ou encore les sites web vont désormais pouvoir avoir pignon sur rue et regrouper leur communauté sur le réseau social de la firme. Formidable, bien sûr, mais il faut néanmoins savoir que les pages ne sont pas encore accessibles à tout le monde et c’est franchement dommage. Cela dit, pour savoir ce qui vous attend, ce n’est pas compliqué, tout est dans la suite.

Les pages Google+ sont arrivées, mais pas pour tout le monde !

Google+ Pages, présentation des pages

Pour le moment, seule une poignée de firme a eu l’occasion de créer sa page sur Google+. C’est notamment le cas de l’Oréal, d’Orange, de Piaget ou encore d’Ubisoft. Comme on peut s’en rendre compte en allant visiter une de ces pages, ces dernières ressemblent énormément à nos profils. Elles se structurent plus ou moins de la même façon, à quelques détails près. Dans la colonne latérale de gauche, on va aussi retrouver le logo de la page, plus bas nous aurons son bouton « +1 », encore un peu plus bas nous trouverons un bouton pour partager la page avec notre communauté et nous aurons ensuite le nombre d’abonnés à la page ainsi que quelques liens nous permettant respectivement de bloquer la page, de signaler le profil ou encore de créer une page Google+. Simple et efficace.

Dans la partie de droite, nous allons également trouver pas mal de choses, à commencer par le nom et le slogan de la page accompagnés par un bouton nous permettant de l’ajouter à nos cercles. Juste en dessous, il sera possible de visualiser cinq images. Concernant ce point, un nouvel album va être créé pour nous permettre de sélectionner les clichés à afficher dans cette zone : « photos du book ». Ensuite, on va trouver le menu de la page qui se structure autour de quatre rubriques : posts, bio, photos et vidéos. Pour ces différents modules, on retrouvera exactement le même fonctionnement que sur nos profils. Finalement, la seule différence avec ces derniers, c’est la possibilité de partager des vidéos. Gageons néanmoins que les utilisateurs du service pourront bientôt profiter de cette fonctionnalité.

Les pages Google+ sont arrivées, mais pas pour tout le monde !

Intégration des pages Google+ à Google

Mais le plus intéressant, finalement, c’est l’intégration des pages de Google+ aux résultats du moteur de recherche. Là, il faut bien l’avouer, Google frappe très fort puisque cette technique va lui permettre d’imposer encore un peu plus son réseau social aux internautes. D’autant plus qu’il sera possible d’accéder aux pages de deux manières distinctes : soit en lancant une simple recherche (les pages apparaîtront dans les résultats comme n’importe quel site), soit par l’intermédiaire d’une fonctionnalité appelée « Direct Connect ».

Et c’est justement cette dernière qui s’avère la plus intéressante. Plutôt que de lancer une recherche pour trouver les pages de notre choix, il sera bientôt possible de structurer une requête pour accéder plus rapidement à la page de notre choix. Comment ? Tout simplement en tapant dans la barre de recherche un « + » suivi du nom de la page qui nous intéresse (comme « +google » ou « +orange » ou « +fredzone »). A en croire l’un des blogs officiels de Google, cette fonction est déjà disponible mais je ne peux pas en profiter de mon côté donc elle se trouve sans doute en cours de déploiement.

Quoi qu’il en soit, ce dont on peut être presque sûr, c’est que le « Direct Connect » finira par être adapté à nos profils personnels. Et lorsque cela arrivera, notre compte Google deviendra une vraie carte de visite virtuelle. Ce qui veut donc dire que Google+ sera bientôt indispensable à tous ceux qui souhaitent soigner leur présence sur le web.

Les pages Google+ sont arrivées, mais pas pour tout le monde !

Les pages Google+ sont arrivées, mais pas pour tout le monde !

Mots-clés googlegoogle plus