Panne BlackBerry : RIM s’explique

Cela fait maintenant plusieurs jours que les mobinautes sur BlackBerry ne reçoivent plus leurs mails et qu’ils ne peuvent plus naviguer sur internet. Autant dire que certains doivent l’avoir mauvaise et on pensera notamment aux professionnels et aux entreprises pour qui cette panne impromptue peut aussi représenter un manque à gagner. Dans ce contexte, pas mal de gens attendaient la réaction de RIM et le constructeur canadien s’est justement exprimé sur le sujet… Oui, et on sait donc que la panne est due à la défaillance… d’un commutateur.

Panne BlackBerry : RIM s'explique

Pour rappel, il faut savoir que cette panne touche l’Europe, le Moyen Orient, l’Afrique, l’Inde, le Brésil, le Chili et l’Argentine. Autant dire que si vous avez un BlackBerry et que vous lisez ces lignes, alors vous avez de grandes chances d’être concernés. Afin de s’excuser de la situation, RIM a donc envoyé un communiqué de presse à pas mal de sites et de blogs. Un message plutôt court, donc voici une traduction (très) approximative : “La panne concernant la messagerie et la navigation web rencontrée par nos utilisateurs d’Europe, du Moyen Orient, d’Afrique, d’Inde, du Brésil, du Chili et de l’Argentine a été provoquée par une défaillance au niveau d’un commutateur de l’infrastructure de RIM. Bien que le système soit conçu pour basculer vers un commutateur de sauvegarde, le basculement n’a pas fonctionné. En conséquence, un flot important de données reste à traiter et nous travaillons désormais sur la question afin de rétablir le service aussi vite que possible. Nous nous excusons pour tout et nous continuerons à vous tenir informés”.

Autrement dit, l’infrastructure de RIM n’est pas aussi bien pensée qu’on pouvait le croire et toutes les procédures mises en place pour assurer la pérennité du service en cas de panne n’ont servi à rien. Sachant que le constructeur perd de plus en plus de parts de marché sur le secteur de la téléphonie mobile et que même les professionnels commencent à se détourner de la marque, c’est sûr, cette affaire risque d’avoir d’importantes répercussions dans les semaines et dans les mois qui viennent. Et en toute franchise, je n’aimerais vraiment pas être à la place des techniciens de la firme.

Mots-clés blackberryrim