Le Parlement Européen veut la peau de Google

Google n’est guère apprécié dans le paysage politique européen (et français) qui cherche depuis un bon moment déjà à faire disparaître la firme. Bien évidemment, le Parlement Européen n’a pas le pouvoir de demander le démantèlement d’une compagnie, mais il peut toujours faire des lois pour lui mettre des bâtons dans les roues. C’est ainsi qu’une motion de ce même Parlement, encore à l’état de document de travail, fait actuellement parler d’elle.

C’est le Financial Times qui rapporte l’existence de ce document qui demande purement et simplement le “dégroupage du moteur de recherche et des autres services commerciaux“. Autrement dit, si aujourd’hui la compagnie Google regroupe et moteur de recherche et tout plein d’autres trucs, le Parlement Européen préférerait voir deux compagnies différentes.

Parlement Européen

Deux compagnies avec, d’un côté, le moteur de recherche, le Google originel et, de l’autre, tous les autres services qu’est venu ajouter Google au fil des années. Apparemment, le Parlement espère que cette scission mènera, à terme, à une diminution de la puissance de Google.

Mais cette motion a-t-elle seulement une chance d’être adoptée ? Si l’on en croît toujours la même source, oui.

En effet, la motion est apparemment supportée par les principaux partis composant le Parlement Européen, des partis qui sont eux-mêmes dominés par des allemands, ceux-là même qui souhaiteraient que Google rémunèrent les éditeurs à chaque lien indexé sur le moteur de recherche.

La motion en question devrait être finalisée dans des délais assez brefs, et un vote devrait même avoir lieu mardi.

Toute cette histoire n’est pas sans rappeler le tout récent droit à l’oubli qui force Google à proposer un moyen pour les internautes de demander à ce qu’un lien soit désindexé si jamais quelque chose ne leur plaît pas. Rappelons d’ailleurs que si Google croule sous les demandes de ce type, ce n’est pas le seul que ce “droit” ennuie…

Via | Photo : Claude Truong-Ngoc

Mots-clés google