Parrot est de retour avec l’Anafi, un drone capable de filmer en 4K

Parrot avait promis une annonce de première importance aujourd’hui et la firme n’a pas menti. Elle vient en effet de dévoiler un nouveau drone : le Parrot Anafi. Il a de nombreux atouts pour séduire, à commencer par une caméra capable de filmer en 4K.

Résolument compact, l’Anafi a été pensé pour les vidéastes nomades et pour toutes les personnes à la recherche d’une solution légère et facile à transporter pour les accompagner durant leurs vacances ou sur les plateaux de tournage les plus reculés.

Parrot Anafi : image 1

Pour faciliter son transport, Parrot s’est pas mal inspiré de la concurrence et il a ainsi pourvu son drone d’un système de bras repliables.

L’Anafi, le drone pliable de Parrot

À défaut d’être original, le concept a au moins le mérite d’être efficace. Dans cette position, le drone ne prendra pas plus de place qu’une grosse phablette et il sera tout à fait envisageable de le glisser au fond d’un sac à dos ou même d’une sacoche.

Parrot a en outre beaucoup travaillé sur le corps du drone afin de diminuer son encombrement. L’Anafi s’étire en effet en longueur et il donne du coup l’impression d’être plus étroit qu’un Mavic Air ou qu’un Mavic Pro.

Ce n’est pas le plus intéressant, car le constructeur a en plus doté son drone d’une coque en fibre de carbone et l’Anafi sera de ce fait très léger.

En parallèle, Parrot a également fait en sorte de rendre son drone plus discret et ce dernier sera ainsi – d’après le constructeur – environ 50 % moins bruyant que ses concurrents.

Cela ne l’empêche bien entendu pas d’en avoir dans le ventre et l’Anafi sera ainsi capable d’atteindre une vitesse de vol de 50 km/h en mode sport. Mieux, il pourra aussi filmer en 4K à 24 ou 30 images par seconde et il pourra même atteindre les 60 images par seconde en 1080p. Le tout avec un zeste de HDR histoire de faire ressortir les couleurs des scènes filmées.

Parrot Anafi : image 2

De la 4K et une nacelle capable de pivoter à 180°

Pour le côté technique, Parrot a choisi de s’appuyer sur un capteur IMX230 de 21 millions de pixels, un capteur couronné d’une optique grand-angle ouvrant à f/2.4. Le constructeur a également promis un zoom sans perte.

Autre point intéressant, la caméra est montée sur une nacelle capable de pivoter à 180°. Contrairement à la plupart de ses concurrents, l’Anafi pourra donc filmer ce qui se trouve au-dessus de lui et il offrira donc un peu plus de souplesse au niveau des angles de vue.

Pour l’accompagner, Parrot a développé une télécommande équipée de quatre antennes bi-bandes, une télécommande utilisant le WiFi pour communiquer avec le drone. Le constructeur évoque un retour vidéo disponible avec une portée maximale de 4 kilomètres, mais ce chiffre est bien entendu à prendre avec prudence.

L’autonomie ? Elle dépendra bien entendu des conditions de vol, mais Parrot promet 25 minutes de vol en mode stationnaire et en filmant en 4K, avec une recharge en 1h30. Le drone est d’ailleurs équipé d’un port USB-C pour faciliter la recharge.

Disponible à partir du 1er juillet, l’Anafi sera proposé à 699 € chez tous les revendeurs habituels. Il peut être précommandé à cette adresse.

Parrot Anafi : image 4 Parrot Anafi : image 3

Mots-clés parrotparrot anafi