Pas de protection sur la vitre du Galaxy F ?

Les rumeurs sur le développement d’un smartphone pliable de Samsung circulent depuis plusieurs années. Par contre, l’existence du produit innovateur n’a été confirmée par la firme que le second trimestre de cette année. DJ Koh, le PDG de Samsung Mobile a même laissé entendre que le produit pourrait être lancé sur le marché avant la fin d’année 2018. Plus récemment, ETNews a rapporté que l’écran du téléphone pliable sera dépourvu d’une protection sur la vitre.

Par conséquent, le géant coréen aurait donc troqué le Gorilla Glass contre un tout autre type de protection provenant d’un autre fournisseur.

Ainsi, la date de lancement du Galaxy F pourrait donc être repoussée en 2019.

Le Gorilla Glass incompatible avec le Galaxy F

Le nouveau rapport d’ETNews indique que le Samsung Galaxy F ne sera compatible avec aucune forme de verre trempé.

Ainsi, Samsung aurait laissé tomber le Gorilla Glass parce qu’il a rencontré des problèmes techniques avec l’utilisation de ce dernier sur un écran flexible.

A la place, le constructeur sud-coréen aurait opté pour le film polyimide de Sumitomo Chemical. Ce dernier possède certains avantages communs au Gorilla Glass. Cependant, il dépasse largement le Gorilla Glass au niveau de la souplesse.

Malheureusement, le produit est très désavantagé par son manque de durabilité. Ainsi, Samsung devra sans aucun doute améliorer le film s’il souhaite que le smartphone ne perde pas en qualité.

La date de lancement du produit reporté ?

DJ Koh a annoncé que le Samsung Galaxy F pourrait être annoncé avant la fin d’année 2018. Toutefois, il est possible que l’incompatibilité de son produit avec le Gorilla Glass puisse entraîner des retards dans son développement.

Ainsi, la firme sud-coréenne pourrait repousser le lancement de son smartphone flexible en 2019.

Quel constructeur lancera le tout premier smartphone flexible

De nombreux constructeurs de smartphones sont actuellement en train de développer des smartphones flexibles.

Notons que la technologie derrière les écrans pliables existe déjà depuis plusieurs années. Le principal souci des constructeurs réside donc dans l’adaptation des composants internes du produit à une telle technologie.

Tout comme Samsung, Huawei souhaite également lancer avant tout le monde le premier smartphone de ce genre.

Avec ce changement de dernière minute chez le géant sud-coréen, Huawei risque de tenir son pari en lançant en premier son smartphone pliable.