Non, il n’y a pas de zombies dans Google Earth

Google Earth est un service de navigation qui vous permet de voyager aux quatre coins du globe sans avoir à bouger de chez vous. Les personnes qui utilisent cet outil ne sont jamais au bout de leur surprise. En effet, ils tombent parfois sur des scènes cocasses qui sont capturées par les satellites.

Le 30 novembre 2020, un utilisateur de TikTok qui se sert du nom @google.earth.things a partagé une vidéo sur son compte dans laquelle il montre une scène étrange qu’il a vue sur Google Earth. Il a accompagné sa vidéo de la légende suivante : « Zombie ? »

Crédits Pixabay

La publication de @google.earth.things a intrigué de nombreux utilisateurs de TikTok. Ces derniers se sont demandé si les satellites de Google Earth avaient vraiment réussi à immortaliser (sans mauvais jeu de mots) des zombies.

Une zone rurale infestée de zombie ?

La vidéo publiée par @google.earth.things a engrangé 1,1 million de vues en l’espace de quelques jours. À première vue, elle n’a rien d’exceptionnel. On y voit juste une zone rurale qui s’étend sur plusieurs kilomètres. En zoomant sur l’image, @google.earth.things nous montre une zone épinglée avec les mots « Hiljainen kansa tilataideteos Reijo Kela. »

Sa vidéo se termine sur une photo d’assez mauvaise qualité qui a été prise sur Google Street View. Sur le cliché en question, on voit un champ peuplé de silhouettes qui peuvent effectivement faire penser à des zombies.

A lire aussi : Google Earth converti dans Minecraft

L’apocalypse zombie ce n’est pas pour tout de suite

Avec tous les événements qui se sont déroulés cette année, on est en mesure de se dire que tout peut arriver, même si cela implique une apocalypse zombie. Néanmoins, vous n’avez rien à craindre, car ce n’est pas demain la veille qu’on risque de voir des morts vivants déambuler partout en ville.

En fait, l’image qui a été capturée par Google Earth montre une œuvre d’art que l’on doit à l’artiste finlandais Reijo Kela et qui s’intitule « The Quiet People. » Elle représente près de 1 000 épouvantails qui sont habillés avec des vêtements qui ont été collectés à l’occasion de dons. Ces œuvres sont visibles depuis l’autoroute 5, à environ 30 km au nord de la petite ville de Suomussalmi, dans le nord-est de la Finlande.

A lire aussi : Quand Google Earth et l’astronomie aident à dater une oeuvre d’art

Ces épouvantails changent de vêtements deux fois par an et reçoivent de nouvelles têtes au début de l’été.