Pegasus : la nouvelle technologie de Nvidia pour les voitures autonomes

Nvidia Corporation est un habitué du marché des processeurs graphiques, des cartes graphiques et des puces graphiques pour ordinateurs et consoles de jeux. La firme a cependant profité de la seconde édition de la GTC Europ pour annoncer qu’elle compte désormais se lancer dans la production d’un ordinateur de bord conçu pour les voitures entièrement autonomes de niveau 5.

Ce projet porte le nom de code « Pegasus ». Nvidia prépare la prochaine évolution de sa plateforme Drive PX. Elle sera destinée à concevoir des robots taxis et sa date de sortie est prévue pour le milieu de l’année 2018.

Voiture autonome

Un taxi autonome serait une vraie innovation pour l’industrie du transport. Par contre, il faudra un haut niveau de sécurité sur les véhicules pour éviter tout incident.

Le PX Pegasus : un ordinateur de bord puissant

C’est Jensen Huang, le fondateur, CEO et président de Nvidia qui a présenté à Munich le PX Pegasus lors du GPU Technology Conference Europe 2017 consacré aux architectures parallèles. Il a annoncé que le PX Pegasus fonctionnera sur des véhicules autonomes de niveau 5.

Ces véhicules fonctionneront sans conducteurs. Ils ne seront pas munis de volants, ni de pédales, ni de rétroviseurs.

La Drive PX Pegasus sera dotée d’une puissance atteignant 320 milliers de milliards d’opérations par seconde. Cette puissance est dix fois supérieure à la version de la plateforme sortie en 2015.

Une innovation pour l’humanité

À l’occasion du GTC Europ, Jensen Huang a déclaré que « La création d’une voiture entièrement autonome est l’une des initiatives les plus importantes de la société – et l’une des plus difficiles à réaliser. » Effectivement, une voiture autonome bouleversera le marché du transport et facilitera le quotidien de la population.

Le président de Nvidia ajoute que la voiture autonome favorisera à la fois l’environnement et la conduite sécurisée. Il pense également qu’elle ouvrira la porte à de tout nouveaux types de véhicules ressemblant à des bureaux nomades et mobiles, des chambres, des salons ou même des hôtels sur roue. Une technologie qui pourrait donc avoir de nombreuses applications dans les années à venir.

Jensen Huang a donné de quoi faire rêver n’importe qui avec cette dernière perspective.

Mots-clés nvidia