Pentax K-S1 : il est officiel !

Il se sera fait attendre, mais le Pentax K-S1 est enfin arrivé et il vient ainsi d’être officiellement dévoilé par son constructeur, après plusieurs semaines de folles rumeurs. Oui, et le moindre que l’on puisse dire, c’est qu’il ne passe franchement pas inaperçu. Et pour cause, puisque Pentax a eu la bonne idée de placer quelques LED sur son boitier. Pour quoi faire ? Il faudra lire la suite de l’article pour le savoir.

C’est une certitude, le K-S1 ne ressemble pas franchement aux autres boitiers du constructeur. S’il reprend grossièrement l’ergonomie d’un réflex, ses courbes sont plus généreuses et plus harmonieuses que ses confrères. Certains aimeront, d’autres moins, mais il a au moins le mérite de faire dans l’originalité.

Pentax K-S1 : image 1

Bon, et côté spécifications techniques alors ? Sous le capot, on retrouve un capteur CMOS de 20 millions de pixels, avec la monture maison. Sa sensibilité est comprise entre 100 et 51 200 ISO, et le mode rafale atteint les 5,4 images par seconde en vitesse de pointe. Côté autofocus, on aura droit à de la corrélation de phase sur 11 points, dont 9 croisés.

La vitesse de l’obturateur est comprise entre 1/6000 et 30 secondes. La visée pourra se faire par l’intermédiaire du viseur pentaprisme (100%, 0,95x) ou par l’écran LCD de 3 pouces. Pour stocker nos photos, nous pourrons compter sur un lecteur de cartes SD/SDHC/SDXC.

Sinon, et bien le Pentax K-S1 ne brille pas forcément par sa connectique. Il se contente même du strict minimum avec un port micro USB 2.0, et une sortie HDMI.

Et ces LED alors ? Ces dernières ne serviront pas qu’à décorer le boitier puisqu’elles pourront être utilisées de différentes façons. Pour compter le nombre de visages détectés, par exemple, ou comme chronomètre.

Attendu pour les semaines à venir, le Pentax K-S1 sera proposé à 649 euros sans objectif, ou à 699 euros avec un 18-55mm. 


Mots-clés pentaxpentax k-s1