Apple prévient, il y aura peut-être une pénurie de Mac et d’iPad au troisième trimestre

Vous comptiez acheter prochainement un Mac ou un iPad, mais vous n’arrivez pas à vous décider et à franchir le pas ? Il va peut-être falloir investir. Apple a en effet publié une mise en garde contre de possibles pénuries d’approvisionnement attendues pour le troisième trimestre, des pénuries touchant les deux gammes.

Hier soir, Apple a publié ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l’année. Des résultats records et sur lesquels nous reviendrons peut-être dans un autre article.

Tim Cook, cependant, ne s’en est pas tenu à ces résultats, et il a aussi mis en garde les consommateurs au sujet d’une possible pénurie pour le prochain trimestre.

Apple a réussi à éviter les problèmes d’approvisionnement au second trimestre

Après avoir expliqué que la firme avait réussi à éviter le pire lors du second trimestre, et ce en dépit de ventes records, Tim Cook a ainsi indiqué que la situation risquait malheureusement de se compliquer au troisième trimestre.

L’homme fort de l’entreprise a ainsi expliqué que ces pénuries étaient très difficiles à prévoir, et donc à anticiper. Il s’attend donc à ce que sa société soit dépendante “de l’offre et non de la demande”, ce qui laisse augurer des moments compliqués en perspective.

Jusqu’à présent, Apple a en effet réussi à sécuriser suffisamment de puces 5 nm pour alimenter ses chaînes de production, mais il n’en ira pas de même pour les semaines à venir. Concrètement, donc, Apple n’aura pas toute latitude pour produire ses appareils, ce qui risque de se traduire par des ruptures de stock.

L’iMac (2021) et l’iPad Pro (2021) risquent d’être difficiles à trouver

Ce qui est bien sûr un problème. Demain, Apple lancera en effet les précommandes de l’iPad Pro (2021) et la firme avait déjà prévenu que les stocks seront limités. Même son de cloche du côté de l’iMac. Les déclarations de Tim Cook vont donc dans le même sens.

Les rapports tiers confirment d’ailleurs ces fameux problèmes d’approvisionnement. Nikkei avait publié un article le mois dernier en expliquant que les chaînes de production en charge de l’assemblage de l’iPad étaient bloquées en raison d’un goulot d’étrangement touchant les composants des circuits imprimés.

C’est évidemment un problème pour Apple. Moins de stocks, cela veut aussi dire moins de ventes et le manque à gagner risque par conséquent d’être important. Reste que la firme prévoit encore de bons résultats pour le prochain trimestre.

Mots-clés appleipadmac