Periscope : un détenu de la prison de Perpignan s’est fait prendre en flag

Periscope marche très fort en ce moment et la solution est même de plus en plus populaire chez les détenus. Nous venons une fois de plus d’en avoir la preuve avec cette surprenante affaire. Un détenu enfermé à la prison de Perpignan s’est en effet fait prendre en flagrant délit par le directeur de l’établissement alors qu’il était en train de diffuser un live sur la plateforme depuis sa cellule.

Periscope a fait mal de chemin depuis son lancement et notamment depuis la fameuse « affaire Aurier ». La solution trouve de plus en plus sa place auprès du grand public et c’est finalement une bonne nouvelle pour Twitter.

Prison Periscope

Un détenu s’est fait prendre en flag alors qu’il diffusait un live sur Periscope.

Oui mais voilà, le problème, c’est que nous assistons aussi à de plus en plus de débordements.

Periscope marche fort, mais les débordements s’accumulent depuis quelques semaines

L’exemple le plus frappant reste celui d’Océane. Elle a effectivement choisi de diffuser son suicide en direct sur la plateforme le mois dernier. Quelques semaines plus tôt, ce sont deux adolescents qui se sont amusés à agresser un passant pris au hasard dans la rue afin de gagner 40 followers.

Et que dire de cette adolescente qui a préféré filmer le viol de son amie en direct avec Periscope au lieu de prévenir les secours ?

Les détenus sont aussi très friands de la solution. Depuis le début de l’année, les forces pénitentiaires ont d’ailleurs été confrontées à plusieurs cas de détenus qui se sont amusés à se filmer de leur cellule avec des téléphones importés illégalement dans la prison.

Cette fois, cependant, les choses sont un peu différentes.

Dans la nuit de lundi à mardi, un détenu de la prison de Perpignan s’est amusé à diffuser un live sur Periscope en utilisant son téléphone portable. En effectuant sa ronde, un gardien a entendu des bribes de voix en provenance de sa cellule et il a surpris le prisonnier en train de discuter avec des internautes.

Le prisonnier a été pris en flagrant délit

Il n’est pas intervenu directement et il a préféré informer son supérieur pour qu’il puisse constater les faits. Des gardiens ont ensuite pénétré dans la cellule pour lui confisquer son téléphone, sous le regard médusé des spectateurs.

Il faut tout de même savoir que le détenu en question n’est pas un tendre. Loin de là même car il a tenté de pousser plusieurs fois les autres détenus à l’insurrection.

Cela ne devrait d’ailleurs pas arranger son cas lorsque son dossier sera étudié par la commission disciplinaire de la prison.