Periscope : un homme s’est filmé partant poignarder sa victime

Periscope a été mêlé à un nouveau fait divers. Un homme s’est en effet filmé en train de partir poignarder deux victimes. Fort heureusement, il a été arrêté par les forces de l’ordre et le tribunal vient de la condamner à neuf mois de prison fermes.

Periscope a été le premier à se lancer sur le marché de la diffusion en direct. Depuis son lancement, le secteur a cependant beaucoup changé et de nombreux services concurrents sont apparus.

Periscope

Facebook Live en fait partie, mais il est loin d’être le seul.

Periscope, un habitué des faits divers

Malgré tout, la solution est encore utilisée par de nombreuses personnes à travers le monde et elle se retrouve parfois liée à des faits divers. L’année dernière, des adolescents ont ainsi filmé une fusillade sur la plateforme, quelques mois seulement après la diffusion du suicide d’Océane.

Cette fois, la situation est un peu différente.

Hocine Gadi, un homme de trente-deux ans originaire de Saint Etienne, a en effet diffusé peu de temps avant l’été une vidéo dans laquelle il se montrait particulièrement menaçant.

La séquence le montrait en effet en train de se promener à travers la ville avec deux couteaux à la main. Il prétendait se rendre chez deux personnes identifiées par les pseudonymes « Sandra » et « Pétrolette », des personnes se trouvant visiblement dans sa ligne de mire.

L’homme s’est promené dans les rues avec deux couteaux en poche

Une des personnes ciblées se trouvait elle aussi sur Periscope au moment des faits et elle a immédiatement reconnu sa rue lorsque le prévenu l’a empruntée. Paniquée à l’idée d’un face à face, cette dernière a immédiatement prévenu la police et des agents sont intervenus sur place dans la foulée pour procéder à l’arrestation du suspect.

L’homme est donc passé devant un tribunal au début du mois. Durant la séance, il a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de blesser qui que ce soit ni même de retransmettre sur direct sur Periscope. En réalité, il pensait se trouver sur Skype au moment des faits.

Le tribunal n’a cependant pas été sensible à ses arguments et c’est assez logique compte tenu du parcours du suspect. Hocine a en effet été condamné une quinzaine de fois pour violences ou port d’arme.

En conséquence, le tribunal a décidé de le condamner à une peine de prison de neuf mois fermes.

Mots-clés insoliteperiscope