Persona 3 Dancing in Moonlight et Persona 5 Dancing in Starlight confirmés pour l’Occident

Sortis depuis mai 2018 au Japon, Persona 3: Dancing in Moonlight et Persona 5: Dancing in Starlight vont se découvrir en Occident en début d’année prochaine. Si l’on se réjouira que la PS Vita ne soit pas oubliée dans le transport et que des sous-titres français seront au rendez-vous, il faudra malgré tout faire chauffer les cartes mémoires pour en profiter.

Ce n’est clairement pas un genre pour lequel les joueurs occidentaux non japonophones ont l’habitude de pleurer si l’un de ses représentants resté confiné à l’archipel. Les jeux musicaux requièrent en effet généralement davantage une maîtrise du rythme que linguistique.

Après la sortie en 2015 et sur PlayStation Vita de Persona 4: Dancing All Night, Atlus avait décidé de doublement remettre le couvert l’année dernière en publiant simultanément au Japon Persona 3: Dancing in Moonlight et Persona 5: Dancing in Starlight. Des titres qui étaient cette fois-ci également proposés sur PS4.

Persona 3 & 5 Dancing : pas de boîte sur Vita mais des sous-titres localisés

L’annonce vient d’être faite, ces deux nouveaux jeux de rythme dans l’univers Persona vont venir faire un tour du côté des États-Unis et de l’Europe. Les morceaux de Shoji Meguro et Ryota Kozuka et leurs remixes par, entre autres, ATOLS, Lotus Juice, ☆Taku Takahashi (m-flo / block.fm) et Jazztronik seront disponibles en japonais et en anglais. Des sous-titres en anglais, français, italien, allemand et espagnol permettront de profiter de la faible quantité de textes de ces deux jeux.

Le principe de Persona 3: Dancing in Moonlight et Persona 5: Dancing in Starlight, puisqu’il convient de le mentionner : après avoir sélectionné un morceau, le niveau de difficulté souhaité et son ou ses danseurs, le joueur est invité à synchroniser ses entrées de bouton avec les éléments apparaissant à l’écran dans un certain rythme. De nouveaux titres se débloqueront au fil de la progression.

Il sera d’ailleurs possible de profiter des musiques et chansons sans avoir besoin de jouer grâce à un mode de jeu automatique, même si enclencher ce dernier condamnera toute avancée sauf celle relative à la connaissance du morceau. À l’instar de la série canonique, des liens sociaux entre les personnages pourront être tissés en remplissant certaines conditions sur certains titres.

Sortie donc prévue début 2019 sur PS4 et PS Vita, en sachant que la portable de Sony n’aura droit qu’à des versions dématérialisées et que les moutures téléchargeables sur le PlayStation Store nippon pèsent déjà chacune 3 Go environ.

Mots-clés personaps vitaps4