Personne ne comprend le mal qui touche ces deux frères pakistanais

Abdul Rasheed et Shoaib Ahmed sont nés au Pakistan et ils ont respectivement neuf et treize ans. Ils mènent une vie assez classique, comme tous les enfants de leur âge, mais ils souffrent aussi d’un mal que personne n’arrive à comprendre. Ils se retrouvent totalement paralysés dès que la nuit tombe et ils ne retrouvent l’usage de leurs membres que le lendemain matin, au lever du jour.

Les deux frères souffrent de ce mal depuis leur plus tendre enfance. Leurs parents les ont même surnommés « enfants du soleil ».

Frères paralysés

Ces deux frères se retrouvent paralysés dès que la nuit tombe.

Comme indiqué un peu plus haut, Abdul Rasheed et Shoaib Ahmed ressemble à n’importe quels enfants durant la journée. Ils étudient, ils se bagarrent et il leur arrive même de jouer au foot.

Ils se retrouvent paralysés dès que la nuit tombe

Toutefois, dès la nuit tombe, ils perdent totalement l’usage de leurs membres et ils se retrouvent alors dans l’incapacité de se mouvoir ou même de se tenir debout.

Ils ne peuvent pas non plus se nourrir et ils sont donc totalement dépendants de leurs parents, ou de leurs proches.

Javed Akram travaille depuis plusieurs années comme professeur de médecine à l’Institut pakistanais des sciences médicales et il a ausculté les deux frères à plusieurs reprises, sans parvenir à déterminer l’origine du mal dont ils souffrent.

Ni son origine, ni sa nature.

Il a procédé à plusieurs analyses, aidé par ses collègues, mais elles n’ont rien donné. Face à la situation, le gouvernement pakistanais a d’ailleurs décidé de fournir une aide médicale gratuite à la famille. Les deux frères viennent en effet d’un village très pauvre.

Les médecins locaux se disent totalement dépassés par la situation. Ils ont donc procédé à plusieurs prises de sang et ils ont aussi fait des prélèvements dans le village où vivent Abdul Rasheed et Shoaib Ahmed. Ces données vont être prochainement envoyées à des laboratoires du monde entier et ils espèrent que les chercheurs étrangers auront plus de chance.

Il faut tout de même signaler que cette histoire n’a pas convaincu tous les internautes, loin de là. Pas mal de gens pensent en effet qu’il s’agit d’un fake et que les deux frères ne sont que des simulateurs. La vidéo que vous trouverez à la fin de l’article semble d’ailleurs aller dans leur sens puisqu’on voit très distinctement un des frères sourire lorsque son père le prend dans ses bras.