Petite déception probable pour le Galaxy S22 Ultra

Le GalaxyClub prétend avoir obtenu des informations confidentielles sur le Galaxy S22 Ultra de Samsung. D’après nos confrères, ce dernier hériterait d’un module photo identique à celui de la génération passée.

L’année est déjà bien entamée et le moment semble donc bien choisi pour nous préoccuper de ce qui nous attend l’année prochaine. C’est en tout cas ce que laissent penser les découvertes réalisées par nos confrères.

Crédits Fred

Ces derniers ont en effet appris par l’une de leurs sources que le Galaxy S22 Ultra n’apportera pas grand chose de neuf sur le volet photographique.

Pas de changement de capteurs sur le Galaxy S22 Ultra ?

Du moins pas sur la partie matérielle, et la nuance est bien entendu importante.

D’après leur source, donc, le Galaxy S22 Ultra devrait proposer un module composé de quatre capteurs principaux. Le capteur placé sous l’ultra grand angle atteindrait toujours la même définition de 108 millions de pixels et il serait une fois encore épaulé par un capteur de 12 millions de pixels couronné d’un ultra grand angle.

Pour compléter le tableau, Samsung aurait choisi, tout comme sur le Galaxy S21 Ultra, d’embarquer deux capteurs supplémentaires de 10 millions de pixels chacun. Capteurs surmontés de téléobjectifs offrant un zoom optique en 3x et en 10x.

Une configuration correspondant plus ou moins aux dernières fuites en date.

A lire aussi : Mauvaise nouvelle pour ceux qui attendent les Galaxy S22

La définition ne fait pas tout

Concrètement, donc, sur le papier, il n’y aurait aucune différence technique entre un Galaxy S21 Ultra et un Galaxy S22 Ultra. Du moins pas si l’on raisonne uniquement en terme de volet matériel. Le nouveau flagship de Samsung devrait en effet introduire de nouveaux algorithmes de traitement logiciel, des algorithmes qui auront potentiellement un impact sur la qualité des images délivrées par l’entremise de ses capteurs.

Il faut en effet rappeler que le volet matériel n’est finalement qu’une partie du problème. Le meilleur exemple reste d’ailleurs celui de Google et des Pixel. Sur le papier, ces derniers n’ont rien de révolutionnaire sur le plan technique et ils utilisent des capteurs que l’on retrouve partout ailleurs.

Ce qui fait la différence, et ce qui leur permet de briller en photo, ce sont donc les algorithmes de traitement. Des algorithmes qui les rendent uniques et qui leur ont permis de trouver leur place sur un marché pourtant très saturé.

On espère donc que Samsung mettra le paquet de ce côté. Parce qu’au final, ce qui compte, c’est moins la définition de nos capteurs que la qualité des images obtenues par son biais.