Phantom 4 Pro Obsidian & Mavic Pro Platinium : caractéristiques, prix et disponibilité

DJI est lui aussi présent à Berlin cette semaine et le géant chinois a profité de l’occasion pour dévoiler deux nouveaux drones très séduisants : le Phantom 4 Pro Obsidian et le Mavic Pro Platinium.

DJI a beau rencontrer beaucoup de succès, l’entreprise ne reste pas les mains dans les poches pour autant et c’est précisément ce que prouvent ces deux annonces. Grâce à ces nouveaux appareils, la marque prouve en effet qu’elle n’attend pas après ses concurrents pour innover et c’est évidemment une très bonne nouvelle pour ses clients.

Phantom 4 Pro

Des clients de plus en plus nombreux à travers le monde par ailleurs puisque l’entreprise détient à l’heure actuelle environ 70 % des parts de marché sur le secteur des drones grand public.

DJI muscle son jeu

Le DJI Phantom 4 Pro Obsidian est donc le premier produit présenté durant l’IFA 2017. Il ressemble beaucoup au modèle original, mais il troque la sempiternelle robe blanche au profit d’un beau noir mat.

Le Mavic Pro Platinium ne se limite pas à un simple changement de couleur pour sa part. L’autonomie de l’appareil est en effet revue à la hausse et elle augmente ainsi de 11 % pour atteindre le seuil fatidique de la demi-heure. Pas mal, mais ce n’est pas fini, car le drone est également équipé d’un nouveau système de rotor et d’hélices beaucoup plus silencieux que celui du modèle original.

Un Phantom 4 Pro Obsidian et un Mavic Pro Platinium pour la route

Le constructeur annonce en effet une réduction du bruit de 60 % par rapport au Mavic Pro de base, pour 14 décibels à un mètre. Le drone devrait donc attirer un peu moins l’intention et c’est plutôt une bonne chose pour ses futurs pilotes.

Côté prix, DJI a cependant décidé de gonfler la note et le pack normal sera ainsi proposé à 1299 €, contre 1599 € pour le pack Fly More Combo.

Le géant chinois a également profité de l’occasion pour dévoiler un nouveau mode de prise de vue pour le Spark, un mode sobrement baptisé Sphère. Comme son nom l’indique plutôt bien, il permettra au drone de produire des photos panoramiques à 360° avec un petit effet fish-eye pas déplaisant pour un sou.