Phénomènes, le nouveau Night Shyamalan…

Que feriez-vous si des phénomènes inexplicables provoquaient la mort de tous vos voisins, de tous vos collègues et finalement de toutes les personnes que vous connaissez ? Et bien c’est à cette question que va tenter de répondre Phénomènes, un film réalisé par Night Shyamalan et qui risque de vous emmener loin, vraiment très loin…



Bon, il vaut mieux vous l’avouer d’entrée de jeu, alors même que ce film n’est pas encore sorti en salle (prévu pour le 11 juin de cette année), j’en suis fan. Oui, je sais, ce n’est pas très professionnel mais son synopsis m’a complètement séduit, bien plus que la plupart des films qui sont sortis dernièrement (d’ailleurs, je n’ai pas aimé Cloverfield et je n’ai pas peur de le dire).

Mais pourquoi ? Pourquoi est-ce que j’accroche autant et quelle est l’histoire de ce film ? Et bien en fait, soudainement, sans qu’on puisse se l’expliquer, des gens commencent à mourir. Un peu partout, et de manière toujours très horrible. Forcément, on commence par examiner la piste du virus tueur, celle des terroristes mais aucune explication ne parvient à répondre aux différentes questions que tout le monde se pose. Normal, sinon il n’y aurait pas de film…

Et c’est alors qu’Elliot Moore (interprêté par le très bon Mark Wahlberg) rentre en jeu. Pour cet enseignant en sciences, ce qui compte c’est déjà de mettre en sécurité sa femme, un de ses amis et la gamine de ce dernier. Sans oublier son iPhone 3G qu’il vient tout juste de s’acheter… Euh pour ce dernier, je ne suis pas complètement certain de ce que j’avance, hein…

Gros problème, le prof a beau s’enfuir aussi loin qu’il le peut, il se rend très vite compte que cela ne sert à rien. Cet étrange fléau se répand partout, aussi sûr que le fait que Jack Bauer n’a pas besoin de Tenga. Du coup, tout ce joli petit monde va essayer de cogiter un minimum afin de trouver des réponses aux questions que tout le monde dans la salle ne manquera pas de se poser.

Alors forcément, avec un scénario comme celui-ci, on ne peut qu’avoir envie d’en savoir plus. Sans compter que le film est quand même réalisé par Night Shyamalan, l’homme qui se trouve à l’origine du Sixième Sens, d’Incassable, de Signes ou encore du Village. Un CV plutôt sympathique qui prouve bien que le bougre sait manier le suspens, la peur et toutes ces émotions fondamentales qui nous feront sans doute débourser 8 euros pour nous payer une place de cinéma.

Avis : Finalement, ce film m’aura énormément déçu. L’intrigue est intéressante, mais ne va pas au fond des choses. Finalement, ce nouveau Night Shyamalan manque un peu de consistance et c’est bien dommage, surtout vu le prix des places de ciné…