Phil Spencer l’a dit, les consoles doivent faire mieux question framerate

Alors que Microsoft sort d’un E3 particulièrement chargé, avec l’annonce d’investissements massifs pour l’avenir (notamment au travers du rachat de 5 studios), mais aussi l’allusion à une toute nouvelle machine actuellement en développement, Phil Spencer a assez logiquement axé sa communication sur le futur du jeu vidéo et plus spécialement celui des consoles de salon. Le grand patron de la division Xbox considère que notamment que ces dernières doivent faire mieux pour concurrencer le marché PC.

Et pour y parvenir, Microsoft a visiblement un plan. Il s’axe sans surprise sur une augmentation des performances en vue d’obtenir une meilleure qualité d’affichage ainsi qu’une fluidité supérieure. Le lancement rapide des jeux est également évoqué par Phil Spencer qui n’est visiblement pas satisfait des actuels délais nécessaires à l’installation d’un titre et de ses mises à jour.

Phil Spencer, le patron de la division Xbox, s’est exprimé sur les consoles de salon. Pour lui, elles doivent faire mieux sur le framerate en vue de concurrencer les PC.

Au cours d’une interview accordée à Giant Bomb, l’intéressé s’est toutefois épanché sur la question des consoles de l’actuelle génération. Il estime ainsi qu’en dépit de performances en hausse depuis le lancement des PS4 Pro et Xbox One X, ces dernières ne sont pas encore au niveau. Surtout question framerate.

Vers une nouvelle Xbox aussi puissante qu’une tour gaming haut de gamme ?

« Je pense que le framerate est un domaine sur lequel les consoles de salon peuvent faire mieux de manière générale. Si l’on regarde le rapport CPU / GPU sur les machines d’aujourd’hui, [on se rend compte] qu’elles sont un peu à la traîne par rapport à ce qui se fait sur le marché PC. En la matière, nous avons du pain sur la planche« , admet Phil Spencer.

Il faudra toutefois attendre un peu pour savoir ce que Microsoft a en tête pour la prochaine Xbox, mais il est clair que pour pouvoir cracher, comme la Xbox One X, une définition 4K, mais cette fois avec un rafraîchissement plus élevé (idéalement 60 images par secondes constantes et non 30), la machine aura besoin d’une puissance de calcul équivalente à celle des PC les plus haut de gamme.

La question du prix d’une telle machine intervient alors. Va-t-on vers une nouvelle génération dont le tarif au lancement ira tutoyer les sommets, ou restera-t-on sur un positionnement tarifaire équivalent à celui de l’actuelle One X ? Seul l’avenir nous le dira, mais attention de ne pas virer dans la communication tapageuse et les promesses en l’air.

Les prochaines consoles de Microsoft et Sony seront-elles suffisamment armées pour taquiner les PC High-End sur le terrain des performances ? Réponse à l’horizon 2020.