Jeux vidéo : Phil Spencer pense que le Cloud Gaming permet aux joueurs de se faire rapidement un avis

Acheter un jeu n’est pas toujours donné lorsqu’il est tout récent et l’ère des démos semble derrière nous – même si Resident Evil 2 et 3 remake auront fait le choix d’en proposer une. À part les vidéos et autres images, difficile de se faire un avis avant d’avoir la manette en main. Même un jeu encensé peut laisser sur le carreau certains joueurs qui n’auront pas été touchés. Mais alors quelle solution face à l’absence de démos depuis plus d’une génération ? Phil Spencer, CEO (très bavard) de la division XBox a la réponse. Selon lui, il faut profiter du Cloud Gaming pour permettre d’essayer les jeux.

C’est ce que l’homme a évoqué dans les colonnes de The Verge, alors que xCloud, plate-forme de Cloud Gaming, va rejoindre le XBox Game Pass.

Une manette de Xbox

Crédit : Pixabay

Le Cloud Gaming, la possibilité d’essayer n’importe quel jeu, n’importe où, sans grosse machine ?

Phil Spencer vante le Cloud Gaming pour essayer le jeu vidéo

Le XBox Game Pass (mais également le PlayStation Now, chez Sony) est un bon moyen d’essayer les jeux proposés tous les mois contre un abonnement. Mais pour pouvoir y jouer, il faut tout de même passer par le téléchargement qui prend du temps et de la place.

C’est là qu’intervient xCloud, plate-forme de Cloud Gaming signée XBox. La promesse ? Jouer à un tas de titres, qui demandent normalement un gros hardware, avec une simple connexion internet depuis un appareil tel qu’un smartphone, une tablette…

À lire aussi : Project xCloud : les inscriptions ouvertes en France

C’est grâce à cette rapidité d’accès à des jeux que Phil Spencer pense que xCloud propose “une simplicité pour voir les jeux et les acheter qui est incroyablement précieuse“. Parlant de son expérience, l’homme précise “il arrive régulièrement que j’essaie un jeu, pour la première fois, sur xCloud“, concluant “je peux donc profiter de ce service comme une expérience d’essai de jeux en petites portions“.

À titre de comparaison, Phil Spencer explique que l’essai de jeux devrait être aussi simple que partager une musique ou une vidéo. L’homme explique “je peux dès à présent vous envoyer un lien Spotify et vous pourrez streamer cette musique de suite. Dans le futur, je dois être en mesure de tester un jeu, peu importe où je le découvre“.