Phil Spencer se confie sur Bethesda, Nintendo et la next-gen

C’est au cours d’une longue interview pour le site Kotaku que Phil Spencer, le patron de la division Xbox, s’est exprimé sur divers sujets concernant l’actualité récente et future de la marque à l’aube de la sortie des consoles Xbox Series X|S.

Un tournant pour le constructeur qui voit grand pour la génération à venir à travers non seulement ses deux consoles au tarif bien différent, mais également un écosystème qui vise à fidéliser et introduire les joueurs à la marque Xbox sur plusieurs supports avec des studios de renoms sous son giron ; mais alors que Bethesda vient d’entrer dans le giron du géant, plusieurs interrogations subsistent néanmoins.

Un badge 60 fps pour les titres compatibles Xbox Series X sur le Microsoft Store

Peut-être la nouvelle la plus importante du mois dernier fût le rachat par Microsoft de ZeniMax, maison mère des développeurs et éditeurs Bethesda, Id Software et autres dans une opération chiffrée à 7.5 milliards de dollars – un coût tel qui soulevait plusieurs questions pour le futur de l’écosystème Xbox par rapport à ses exclusivités : en dehors des jeux déjà annoncés pour une sortie sur PlayStation 5 comme Deahtloop, faudra-t-il publier ces futures licences Microsoft (comme Elder Scrolls VI par exemple) chez la concurrence pour amortir le rachat ?

Je veux être clair là dessus. Cet accord n’a pas été conclu pour empêcher des jeux de sortir sur une autre base de joueurs comme ça. Nulle part dans la documentation il n’a été écrit: “Comment est-ce qu’on peut empêcher les joueurs de jouer à ces jeux?” Nous voulons que plus de personnes puissent jouer aux jeux, et non pas l’inverse.” explique ainsi Spencer. “Mais j’ajouterais également […] quand je pense à où les gens iront jouer et le nombre d’appareils que l’on a, et on a xCloud et le Game Pass et notre base de consoles, je n’ai pas à aller publier ces jeux sur une quelconque plateforme autre que celles que l’on soutient pour que cet accord marche pour nous.”

Pas d’autres projets sur Switch prévus

Certains joueurs ont pu être étonnés de voir Microsoft publier leurs précédentes exclusivités consoles sur Nintendo Switch lorsque Cuphead à fait son arrivée sur l’hybride japonaise il y a de ça plus d’un an déjà ; s’en est suivi deux autres plate-formers retors avec la duologie Ori and the Blind Forest suivi de Ori and the Will of the Whisps un an après.

Deux exclusivités Xbox One qui débarquent chez la concurrence : il n’en fallait pas plus pour que certains fans y voient un rapprochement solide sur le long-terme avec le fantasme d’autres licences Microsoft débarquer chez l’éditeur japonais – mais Spencer préfère être clair sur le sujet en déclarant qu’une telle stratégie de publication de titres au cas par cas “ne serait pas viable” : “Pour vraiment pouvoir tenir ça, j’aimerais qu’il y ait l’écosystème Xbox entier quelque part. Et cela voudrait probablement inclure des choses comme le Live et le Game Pass et autres“, une déclaration en directe lignée de la stratégie actuelle du groupe.

Il ne faudra vraisemblablement pas s’attendre à voir Halo et consorts débarquer sur Switch.