Philips : des ampoules Ambilight pour éviter le piratage en salle

Le piratage des films issus du cinéma remonte à longtemps. Dès qu’une nouveauté sortait en salle, des petits malins filmaient la projection avec une caméra, puis s’empressaient de partager la vidéo sur la toile. La marque d’électroménagers Philips pense cependant avoir trouvé la solution à ce fléau avec des ampoules. Plus précisément, il s’agit des ampoules Ambilight dont l’éclairage ambiant permettrait de contrecarrer les enregistrements pirates.

Il s’agit d’une nouvelle technologie de la société hollandaise qu’elle a fait breveter le 02 mai 2017. Les ampoules fournissent une ambiance lumineuse particulière qui empêche toute possibilité d’enregistrement caméra du grand écran par les spectateurs. Ce type d’éclairage est déjà présent sur les téléviseurs de la marque depuis 2004.

Ambilight Screeners

En plus d’aider l’industrie du cinéma à lutter contre les pirates, ces ampoules Ambilight de Philips pourraient également apporter un petit plus aux projections de films en salle.

Un éclairage anti-pirate

Dans son brevet, Philips explique que les ampoules émettent une lumière dans une séquence spécifique. « Lorsque la fréquence est bien choisie, une caméra ne pourra filmer convenablement le contenu, car la source de lumière n’est plus synchronisée avec la caméra, ce qui entraîne des rayures dans le contenu du film. » Autrement dit, l’éclairage va gâcher les enregistrements vidéo, car les images seront « brouillées ».

Philips prévoit d’utiliser ses ampoules Ambilight comme éclairage supplémentaire dans les salles de cinéma. Pour être efficaces, elles seront installées sur les côtés de la salle. Elles seront ensuite tournées vers les spectateurs de manière à les éclairer eux et non le grand écran.

Une solution utopique ?

A priori, l’idée de Philips est excellente, pourtant un problème se pose en ce qui concerne sa mise en place. Il y a quand même toute une différence entre intégrer cette technologie à un téléviseur et un écran géant de cinéma. D’autant plus qu’il a fallu du temps aux salles de projection pour s’adapter à des technologies plus complexes comme la projection 3D et 4D, la projection Laser ULTRA ou encore le son Dolby Atmos.

Il ne faut également pas oublier la ténacité des pirates qui finissent toujours par trouver un moyen de saper les efforts des studios et producteurs pour les empêcher de filmer en salle. Il reste à savoir si cette technologie prometteuse de Philips sera efficace sur le long terme.

RED by SFR : un forfait 30 Go pour 10 € par mois ! 

Mots-clés philips