Philips dévoile trois nouveaux projecteurs à focale courte Screeneo

Le CES sera l’occasion d’en apprendre plus, mais Philips a décidé de ne pas attendre le 7 janvier prochain (date d’ouverture du salon) pour dévoiler trois nouveaux projecteurs à courte focale réalisés en partenariat avec Screeneo Innovation. Ces trois nouvelles références arrivent alors que Philips avait déjà lancé des projecteurs à courte focale sous la gamme Screeneo par le passé. Cette année, il faudra donc compter sur les Screeneo S2, S4 et S6, proposant respectivement des définitions 720p, 1080p et 4K, apprend-on d’un communiqué publié en fin de semaine dernière par la marque.

À Las Vegas, en face du Screeneo S6, LG présentera aussi plus en détail une nouvelle référence de projecteur 4K… à ultra courte focale cette fois. Il s’agit en l’occurrence la seconde déclinaison de son CineBeam Laser 4K. Son prix devrait dépasser d’assez loin le seuil des 2000 euros, mais il pourra afficher une image de 90 pouces en étant positionné à seulement 5 cm de la surface de projection, et ce avec une luminance maximale de 2500 lumens assure la marque. Sur le papier, les modèles de Philips ne devraient malheureusement pas être capables de faire aussi bien.

À quelques jours du coup d’envoi du CES 2019, Philips présente trois nouveaux projecteurs à focale courte appartenant à la gamme Screeneo. Ils couvriront respectivement des définitions HD, Full HD et Ultra HD.

Les Screeneo S2, S4 et S6 profitent en ce qui les concerne d’un éclairage à LEDs et reposent sans surprise sur une technologie DLP, ils devraient arriver sur le marché au cours des premières semaines de 2019. Et pour cette nouvelle année, Philips a décidé de faire dans l’éclectisme en déclinant sa gamme autour de trois définitions. Un moyen de rendre  peut-être plus abordable le monde du projecteur à focale courte, même si pour l’heure aucun tarif n’a été spécifié. Il faudra sur ce point attendre l’ouverture du CES pour être fixés.

Screeneo S2, S4, S6 : des spécifications qui vont pratiquement du simple au triple

Dans les faits, le Screeneo S2 sera le petit poucet de la gamme avec une définition limitée au 720p, une diagonale maximale annoncée à 120 pouces et une luminosité plafonnant à seulement 600 lumens. Ce modèle fonctionne sous Android et profite de deux haut-parleurs intégrés ainsi que d’une connectivité Bluetooth et WiFi.

Son grand frère le S3 reprend le gros de ces spécifications, mais en poussant la définition au Full HD et la luminosité maximale à 1400 lumens. Une compatibilité HDR est également prévue sur cette variante plus haut de gamme. Au jeu des poupées russe, le S6 s’impose assez logiquement comme la déclinaison la plus costaude de ces trois nouveaux projecteurs Screeneo. Il faut ici tabler sur un processeur plus performant permettant à l’appareil de gérer sans heurts une définition Ultra HD, mais aussi sur une luminosité qui passe à 1600 lumens (on reste bien en dessous de certains modèles proposés chez la concurrence ou de ce que Philips proposait l’année dernière avec son Screeneo 3.0) ainsi que sur une prise en charge des standards HDR10 et HLG.

En dépit des habituelles circonvolutions marketing dont Philips nous gratifie dans son communiqué, c’est surtout le prix de ces trois appareils qui déterminera leur pertinence sur un marché du projecteur régulièrement marqué par des prix qui s’envolent.