Le “photobomb” le plus impressionnant de toute l’histoire de l’humanité

La NASA a pris l’habitude de photographier très régulièrement la Terre et de partager ensuite les images avec les internautes sur ses différents sites mais aussi sur ses profils sociaux. L’agence était justement en train d’immortaliser notre belle planète lorsqu’un intrus est venu se placer devant l’objectif, sans prévenir. Il s’agit sans doute du “photobomb” le plus impressionnant de toute l’histoire de l’humanité.

L’agence spatiale américain a envoyé pas mal de satellites dans l’espace au fil de ces dernières années. Dans le lot, on trouve notamment DSCOVR, ou Deep Space Climate Observatory pour les intimes.

Photobomb Terre

Tous les “photobombs” ne se valent pas forcément mais celui-ci met la barre très haut.

Il a quitté la terre ferme le 11 février 2015 et il se trouve au point de Lagrange L1, à environ un million et demi de kilomètres de la Terre.

DSCOVR a pris de drôles photos de la Terre au début du mois

DSCOVR a un rôle très important car il est chargé de fournir des informations portant sur le vent solaire. Il garde ainsi en permanence un oeil sur la face éclairé de la Terre.

Pourquoi cette mission est-elle aussi importante ? La Terre est fréquemment touchée par des éruptions solaires et ces dernières peuvent avoir un impact très important sur notre santé mais également sur nos équipements électriques.

En 1989, une partie du Canada et du Nord des Etats-Unis a ainsi été plongée dans le noir suite à une gigantesque éruption.

Grâce à son satellite, la NASA est parfaitement capable d’anticiper ces accidents et l’agence sera donc en mesure de prévenir les populations si un épisode similaire devait se reproduire.

Mais DSCOVR ne se contente pas d’observer notre planète, le satellite prend aussi des photos de la Terre à intervalles réguliers et il envoie toutes ces images vers les équipes au sol afin qu’elles puissent profiter de ce magnifique spectacle.

La Lune s’est invitée sur les photos prises par DSCOVR

Le 4 juillet dernier, l’appareil a donc pris une série d’une dizaine de clichés de la Terre. En les regardant, les chercheurs de la NASA ont eu la surprise de tomber sur un intrus.

Oui, un intrus et pas des moindres puisqu’il s’agit de la Lune ! Amusant, n’est ce pas ? Certes mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas la première fois que cela arrive. En réalité, c’est même la seconde fois cette année que la Lune joue les trouble-fêtes.

La NASA s’est cependant amusée à faire un petit montage et à le diffuser ensuite sur la toile afin de faire un petit clin d’oeil aux adeptes de “photobombing”.

Si vous n’êtes pas familier de la chose, alors sachez que ce terme fait en réalité référence au fait d’apparaître intentionnellement ou accidentellement sur une photo au moment de sa capture. Le terme est né aux Etats-Unis en 2008 et il s’est rapidement exporté dans le reste du monde ensuite.

GIF Photobomb