Sony : le plein d’images pour le DSC-QX10 et le DSC-QX100

Si tout va bien, Sony devrait présenter cette semaine ses nouveaux objectifs autonomes, soit les DSC-QX10 et DSC-QX100. Ces derniers ont évidemment fait couler beaucoup d’encre depuis le début de l’été, mais la source semble bien décidé à ne pas se tarir. Preuve en est, Photo Rumors vient tout juste de publier une dizaine d’images mettant en avant ces drôles de cailloux, des cailloux que vous allez pouvoir examiner sous tous les angles. Et autant vous le dire franchement, ces derniers ne devraient pas vous laisser indifférent…

Histoire de rafraichir la mémoire aux vacanciers, commençons par rappeler brièvement ce que sont ces fameux objectifs. Pour faire simple et pour aller droit à l’essentiel, on peut dire que ces derniers proposent exactement la même chose que n’importe quel compact numérique. Plus concrètement, ils intègrent tout ce ce qui permet de capturer des photos, ou d’enregistrer des vidéos : un objectif, un capteur, une puce de traitement, un espace de stockage et une batterie.

Sony DSC-QX10 : une première image

Le DSC-QX10 avec son adapteur pour l’accrocher à notre smartphone.

Pas de boutons en revanche, ni même de molette, de viseur ou d’écran. En réalité, pour utiliser ces objectifs, nous allons devoir nous appuyer sur notre smartphone ou sur notre tablette tactile. C’est donc notre terminal qui servira d’interface entre notre oeil, nos doigts, et ces fameux objectifs. Des objectifs qui intègreront à la fois une puce WiFi… et une puce NFC. Point intéressant, si le DSC-QX10 et le DSC-QX100 seront compatibles avec tous les terminaux fonctionnant sous Android, ils accepteront également les mobiles et les ardoises tournant sous iOS. Soit votre iPhone, votre iPod Touch, votre iPad Mini ou votre iPad.

Deux objectifs verront le jour pour commencer, deux objectifs radicalement différents et qui s’adresseront chacun à un public bien particulier :

  • DSC-QX10 – 250$ : Capteur CMOS de 18 mégapixels, optique offrant une ouverture comprise entre 3.5 et 3.9, avec un bouton de mise sous tension intégré, de même qu’un microphone, un écran LCD dédié au contrôle de la batterie, un port pour cartes SD, un pas de vis, un bouton dédié à l’obturateur et un jack multifonctionnel.
  • DSC-QX100 – 450$ : Capteur CMOS de 20.2 mégapixels, zoom optique 3.6x, ouverture de 1.8, avec un bouton de mise sous tension intégré, de même qu’un microphone, un écran LCD dédié au contrôle de la batterie, un port pour cartes SD, un pas de vis, un bouton dédié à l’obturateur, un jack multifonctionnel et deux bagues pour les réglages manuels.

Vous l’aurez compris, si le premier cherchera plutôt à séduire le photographe amateur, le second visera plutôt les experts et les passionnés. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que ces dispositifs vont permettre à Sony de se démarquer du lot, et de faire un joli pied de nez à la concurrence.

Notez pour finir que ces deux dispositifs devraient être présentés en même temps que le Sony Xperia Z1, soit mercredi.

Mots-clés sony