Photoshop peut désormais changer l’âge et l’expression d’une personne grâce à l’IA

Les récents progrès de la technologie de l’intelligence artificielle ont contribué à multiplier de manière spectaculaire les performances des outils numériques. À ce sujet, Adobe vient tout juste de présenter de nouvelles fonctionnalités basées sur l’IA au sein du logiciel Photoshop.

Il s’agit notamment d’outils novateurs dont certains permettent de modifier la couleur du ciel et d’autres d’améliorer les options de sélection des contours.

Un oeil photographié en macro
Crédits Pixabay

À ces nouvelles options s’ajoutent des filtres neuronaux. Ce sont des dispositifs de création d’images propres à Adobe. Ils se regroupent au sein d’un espace de travail où la créativité est au cœur de l’application. Les utilisateurs ont maintenant accès à des filtres époustouflants, bien que certains d’entre eux soient encore en version bêta.

Dorénavant, il est possible de modifier l’expression et l’âge d’un individu grâce à ces outils. Pour ce faire, Photoshop intervient au niveau des émotions ancrées sur le visage.

L’application la plus créative au monde ?

Photoshop est maintenant en mesure de modifier les traits d’une personne en quelques clics. Pour ce faire, l’utilisateur n’a qu’à réduire ou amplifier les sentiments inscrits sur le visage en fonction de la situation. Il peut même appliquer le maquillage d’un visage sur un autre, comme il peut lisser les rides ou enlever les lunettes sur les photos.

La prouesse de ces outils a été dévoilée au travers d’une démo virtuelle. Le verdict est clair : les résultats sont immédiats et la qualité est optimale. « Nous pouvons dire que Photoshop est l’application d’IA la plus avancée au monde », a précisé Maria Yap, la vice-présidente de l’imagerie numérique d’Adobe.

Des options basées sur un réseau antagoniste génératif

Les filtres neuronaux se déclinent en trois catégories, dont ceux qui sont déjà terminés, ceux qui sont en phase d’essai et ceux qui sont à venir. Le lissage de la peau et le transfert de style sont au point. Le portrait intelligent, le transfert de maquillage, le flou de profondeur, la colorisation, le super zoom et la suppression des artefacts JPEG sont des fonctionnalités en version bêta. Enfin, la restauration de photos, la poussière et les rayures, la réduction du bruit, le nettoyage du visage, la transformation d’une photo en dessin et l’inverse sont encore en développement.

Ces options sont basées sur une technique d’apprentissage automatique connue sous le nom de GAN (Generative Adversarial Network ou « Réseau antagoniste génératif »). Cet algorithme traite les informations de la même manière qu’un retoucheur professionnel.

Adobe compte sur le feed-back des utilisateurs pour améliorer ces filtres au fur et à mesure.

Mots-clés adobephotoshop