Web

Pick or Skip, un Chatroulette évolué

En son temps, Chatroulette avait fait sensation avant de disparaître subitement des médias, des blogs et plus globalement du web. Faut bien l’avouer, la mode n’a pas duré mais le service a tout-de-même inspiré un certain nombre de développeurs. Et justement, Pick or Skip se présente sous la forme d’un Chatroulette et va ainsi vous permettre de discuter en vidéo avec des inconnus de tout horizon. Oui, mais ce sympathique propose un certain nombre de fonctionnalités en plus et ces dernières risquent de vous intéresser grandement.

Déjà, pour commencer, Pick or Skip profite d’une interface beaucoup plus actuelle. Alors nous sommes bien d’accord, le design ne fait pas tout mais le service s’avère quand même beaucoup plus accrocheur que son grand frère. On accède plus facilement aux différentes fonctions proposées et l’ensemble est franchement agréable à utiliser. Et ce n’est franchement pas un mal puisqu’il propose beaucoup plus de choses que Chatroulette.

En fait, on peut même aller jusqu’à dire que le concept sur lequel repose Pick or Skip se trouve aux antipodes de celui de Chatroulette. C’est sûr, il est toujours question de videochat et de rencontres aléatoires, mais le service a opté d’entrée de jeu pour les relations durables et structurées. Première différence notable, sur Pick or Skip, nous avons la possibilité d’ajouter des contacts à notre carnet d’adresses en cliquant sur le bouton qui va bien. Rien que cette fonction toute bête change radicalement la donne. Quand on rencontre des gens intéressants, on peut choisir de garder le contact avec eux.

L’autre truc qui risque de vous plaire, c’est la présence de plusieurs réseaux différents qui nous permettent de nous retrouver entre francophones, anglophones, hispanophones, italophones ou encore portugophones. C’est franchement une très bonne idée, on peut soit choisir de dialoguer avec des gens qui parlent la même langue que nous, soit tenter l’aventure sur un autre réseau et apprendre ainsi à maitriser une langue différente de la notre. Genre si tu es étudiant, par exemple, et bien ça peut s’avérer très utile.

Même chose, pour chacun de ces réseaux, on trouve un certain nombre de canaux de discussion. Encore une grosse différence d’avec Chatroulette. Pour le moment, seuls 10 canaux sont accessibles : Dating, Amitié, Nouvelles Technologies, Finance, Sports, Musique, Politique, Voyages, Cinéma ou encore Mode. Notons cependant que ces canaux ne sont pas ouverts en permanence. Celui dédié à la finance ouvre ainsi ses portes chaque vendredi tandis que celui réservé à la mode n’est disponible que le mardi. En réalité, seuls trois canaux sont ouverts en permanence : ceux dédiés aux rencontres, à l’amitié et aux nouvelles technologies.

Pour finir, on pourra noter la présence d’une messagerie interne permettant à tous les utilisateurs du service d’échanger des messages privés, ou encore la possibilité de modifier d’un clic son statut. L’autre fonction pratique, c’est la fonction dédié à l’import de contacts. Il est en effet possible de demander à Pick or Skip d’aller fouiner dans nos webmails pour voir si nos copains ne sont pas inscrits sur le service. C’est propre, net et sans bavure.

Finalement, le seul bémol, c’est que Pick or Skip vient tout juste d’ouvrir ses portes et qu’il ne profite pas encore d’une communauté importante. A certaines heures de la journée, on se sent donc bien seul et c’est aussi pour cette raison qu’il ne faut pas hésiter à en parler autour de nous.

Note : Et si j’ai une sale tronche sur la capture, c’est juste parce que j’ai le dos en miette et que je bouffe beaucoup trop de cachetons.