Piloter un hélicoptère avec un iPad, une startup y croit

Vous voulez piloter un hélicoptère, mais vous n’avez pas le temps ni les moyens de suivre des cours ? La startup du nom de Skyryse pourrait avoir la solution qui vous convient. Skyryse a pour but de créer un moyen pour que n’importe qui puisse piloter un hélicoptère à l’aide de deux iPad et d’un joystick. Le mercredi 27 octobre dernier, la société a annoncé qu’ils avaient obtenu 200 millions de dollars qu’ils vont utiliser pour atteindre leur objectif. L’argent servira principalement à accélérer le développement de son système automatisé FlightOS.

D’après Mark Groden, le PDG de Skyryse, « l’industrie de l’aviation est sur le point de changer pour toujours ». Il a ajouté qu’ils avaient une mission, et que c’était de permettre à n’importe qui de faire voler n’importe quel appareil volant aussi sûrement que le plus expérimenté des pilotes.

Photo d’un Hélicoptère

Un porte-parole de la startup a aussi indiqué qu’ils espéraient « démocratiser le ciel ». Il a toutefois précisé que pour le moment, seules les personnes possédant une licence de pilotage pouvaient piloter les hélicoptères Skyryse.

Comment fonctionne le système ?

D’après les explications de Skyryse, le système FlightOS remplace les contrôles complexes se trouvant dans un cockpit typique avec des tablettes tactiles et un joystick. Son matériel et son logiciel de pilotage s’occupent de tout le reste. La technologie protégerait le pilote pour qu’il ne sorte pas du domaine de vol. Elle va aussi éliminer toutes les complexités du pilotage et gérera l’appareil en cas d’urgence.

D’après la description donnée par la startup, les pilotes pourront apprendre à faire voler un appareil Skyryse en quelques minutes. L’appareil équipé du système sera aussi capable de voler dans des conditions de visibilité nulle.

Régler certains problèmes du monde de l’aviation

Selon les informations, le personnel de Skyryse est composé d’anciens employés de grandes entreprises comme SpaceX, Uber, Boeing, Tesla, ou encore JetBlue. Certains viennent aussi des forces armées des États-Unis. Deux conseillers spéciaux font également partie de l’équipe, l’un étant un ancien dirigeant de la Federal Aviation Administration, et l’autre un ancien président du National Transportation Safety Board.

Skyryse a déjà travaillé avec 5 fabricants qui ont produit plus de la moitié des appareils volants de nouvelle génération dans le monde. Au niveau de la compagnie, on pense que leur système pourrait résoudre le problème d’insuffisance de pilotes au niveau global. Ce problème, selon eux, existe en partie parce que certaines compagnies aériennes ne paient pas les pilotes comme on le faisait auparavant.

En tout cas, le porte-parole de Skyryse a indiqué que même si le système FlightOS est un « système de contrôle de vol entièrement automatisé », le pilote reste celui qui a le contrôle et celui qui prend  les décisions. La raison d’être du programme serait de réduire la fatigue du pilote et les complexités du système, mais aussi d’augmenter la sécurité de vol.