Pinterest dépensera 50 millions de dollars pour améliorer sa diversité et son équité

En novembre 2020, des actionnaires ont intenté un procès contre les dirigeants de Pinterest, les accusant de discriminations raciales et sexuelles envers les employés, rapporte NBC News. En effet, les actionnaires ont affirmé que l’entreprise mettait en œuvre des discriminations au travail envers les femmes et les minorités qui portent atteinte à sa réputation.

Un actionnaire a particulièrement reproché à l’entreprise d’être irresponsable en ne prenant aucune mesure pour répondre aux « allégations généralisées de discrimination raciale et sexiste ». Plus encore, la plainte pointait du doigt le PDG de Pinterest, l’accusant de « s’entourer d’hommes et de marginaliser les femmes qui ont osé défier la clique de dirigeants blancs et masculins de Pinterest ».

Pinterest
Crédits Pixabay

Mais il semblerait que l’entreprise veuille désormais arrondir les angles avec ses actionnaires au point où elle a proposé un accord.

Les anciens employés de Pinterest ne sont plus soumis à l’accord de non-divulgation

En effet, The Verge nous rapporte que Pinterest a accepté de dépenser 50 millions de dollars pour améliorer sa diversité et son équité. L’entreprise, qui auparavant avait lié ses employés anciens et actuels par un accord de non-divulgation, a déclaré que les anciens employés pouvaient désormais parler librement de la discrimination raciale ou sexuelle qu’ils ont subie.

Plusieurs femmes avaient effectivement dénoncé l’entreprise en 2020, arguant que Pinterest les payait moins que les employés masculins. Certaines femmes ont même témoigné avoir vécu une discrimination raciale et fait l’objet de représailles pour avoir dénoncé les pratiques de l’entreprise.

Pinterest soutiendrait désormais les femmes et les minorités

Ces cas de discrimination se faisaient d’ailleurs sentir dans l’ensemble de l’entreprise. Françoise Brougher, l’ancienne directrice d’exploitation de Pinterest, a affirmé que Pinterest l’avait payé plus bas que ses collègues masculins. Mais ce n’est pas tout. Elle avait été mise à l’écart des réunions importantes et elle avait été licenciée pour avoir évoqué ces problèmes.

Mais Pinterest a accepté de verser 20 millions de dollars à Françoise Brougher. L’avocat de l’ancienne directrice a néanmoins noté que les règlements ne suffisent pas à responsabiliser les entreprises même s’ils peuvent aider des employés se trouvant dans la même situation et entraîner plus de dons de bienfaisance. En effet, Pinterest et Françoise Brougher ont tous deux convenus de faire un don conjoint de plus de 2 millions de dollars à des organisations caritatives soutenant les femmes et les minorités travaillant pour des firmes technologiques.

Mots-clés pinterest