Cyberpunk 2077 : CD Projekt ne plaisante pas en matière de piratage

Les fans l’attendaient depuis longtemps, le jeu vidéo Cyberpunk 2077 est enfin sorti le jeudi 10 décembre dernier dans la matinée. Tout de suite, un grand nombre de joueurs se sont mis à activer leur version préinstallée et à faire des achats. On peut ainsi dire que le jeu a vraiment « cassé la baraque » dès sa sortie puisque selon les statistiques de Steam, à un certain moment de la matinée, 1 003 264 joueurs étaient connectés en même temps.

D’un autre côté, ce ne sont pas seulement les joueurs utilisant des plateformes légales qui ont « célébré » cette sortie tant attendue.

Crédits Pixabay

En effet, près de 6 heures avant que le jeu ne sorte officiellement à l’Ouest, une information a circulé stipulant qu’une version piratée aurait déjà été uploadée sur Internet. C’est pour dire que les pirates n’ont pas attendu longtemps pour proposer le jeu aux internautes sans passer par la voie légale. Toutefois, CD Projekt Red, le développeur du jeu, n’a pas attendu pour réagir et a déjà envoyé un grand nombre de notifications DMCA ou Digital Millenium Copyright Act pour empêcher les pirates de sévir.

Selon les informations, l’on avait déjà prévu bien avant la sortie du jeu Cyberpunk 2077 que celui-ci ferait partie des jeux vidéo les plus vendus de tous les temps, mais qu’il serait aussi l’un des plus piratés.

Les pirates à l’oeuvre

L’on sait que plusieurs jours avant la sortie officielle, des internautes ont uploadé des copies du jeu sur Internet mais aucune version ne pouvait être utilisée sans un code supplémentaire. Mais la veille de la sortie, ces additions nécessaires au fonctionnement du jeu auraient été partagées en passant par des comptes file-hosting et GDrive.

FitGirl, une fameuse repacker de jeux vidéo, a toutefois conseillé aux internautes de ne pas télécharger cette première version puisque celle-ci contient encore des bugs que les développeurs n’ont pas encore réglés.

Elle a ainsi invité les gamers à attendre quelques heures de plus afin d’avoir la version qui fonctionne sans problèmes. Dans ce contexte, il y a eu le groupe CODEX qui a proposé une version de 55 Go sans problèmes quelques heures plus tard, avec en plus un pack de langages de 45 Go en option. Cette version a fait un tabac auprès des internautes puisqu’en moins d’une journée, plus de 100 000 utilisateurs l’avaient déjà téléchargée.

Pour encore booster les téléchargements, il y a FitGirl qui va proposer une version du nouveau jeu qui ne pèsera que 35 Go. La repacker est en effet connue pour diminuer significativement la taille des jeux vidéo piratés à l’aide de techniques de compression sophistiquées.

A lire aussi : Cyberpunk 2077 propose-t-il un New Game plus ?

L’action entreprise par CD Projekt Red

Les pirates sont ainsi à pied d’œuvre avec la sortie de Cyberpunk 2077. Cependant, la compagnie CD Projekt Red ne compte pas se laisser faire face à cette recrudescence des téléchargements illégaux et a déjà pris certaines mesures. Quatre jours avant le lancement officiel, CD Projekt commençait déjà à déposer des notifications DMCA, initialement pour stopper la diffusion d’un gameplay du jeu qui avait fuité sur la Toile. Selon les sources, la notification en question demandait à Vimeo de supprimer la vidéo d’un gameplay sur Xbox One S.

Un peu plus tard, un grand nombre de notifications ont aussi été envoyées, cette fois-ci pour demander aux intéressés de supprimer les fichiers pré-chargés et tout ce qui s’en rapproche.

A lire aussi : Quand les scènes de sexe de Cyberpunk 2077 finissent sur Pornhub

En tout cas, il est certain que Cyberpunk 2077 sera un très gros succès du point de vue commercial. Le nombre de joueurs sur Steam en est déjà une indication. Attendons de voir si l’existence des versions piratées aura un impact sur l’avenir du jeu.