Microsoft affirme que des hackers de la Corée du Nord et de la Russie ont piraté des chercheurs de vaccins contre la Covid-19

Le vendredi 13 novembre dernier, Microsoft a déclaré dans un billet de blog que ses experts ont détecté des cyberattaques provenant de la Corée du Nord et de la Russie, des cyberattaques qui ciblaient des entreprises menant des recherches sur les vaccins et les traitements soignant le coronavirus.

Bien que Microsoft n’ait pas indiqué le nom des entreprises ciblées, la firme a précisé qu’il s’agit de sept sociétés pharmaceutiques et de recherche de premier plan aux Etats-Unis, au Canada, en France, en Inde ainsi qu’en Corée du Sud.

Crédits Pixabay

Pour l’instant, le géant des logiciels n’a pas indiqué si les attaques ont abouti et si des données ont été compromises. Néanmoins, il a précisé avoir apporté son aide aux entreprises victimes de ces cyberattaques.

Certaines attaques ont réussi à passer entre les mailles du filet de Microsoft

D’après les déclarations de Microsoft, la majorité des attaques ont pu être bloquées par ses protections de sécurité.

Le vice-président de la sécurité de Microsoft, Tom Burt, a souligné dans le billet de blog que « parmi les cibles, la majorité sont des fabricants de vaccins qui ont des vaccins anti-Covid19 à différentes étapes d’essais cliniques ».

L’entreprise technologique a également informé que les pirates ont utilisé différentes méthodes de piratage, comme des tentatives de connexion en utilisant la force brute pour voler les informations de connexion ou des attaques de spear-phishing au cours desquelles les pirates se faisaient passer pour des recruteurs ou des représentants de l’OMS.

La Corée du Sud et la Russie veulent-elles accaparer les découvertes sur les vaccins anti-Covid-19 ?

Pour Tom Burt, la survenance de ces attaques à une période aussi critique pour le monde est « troublante » en ce que « les cyberattaques sont utilisées pour perturber les organisations de soins de santé qui luttent contre la pandémie ». Ce responsable de Microsoft est d’avis à ce que ces attaques « sont inacceptables et devraient être condamnées par toute la société civilisée ».

En tout cas, les Etats-Unis font actuellement face à une forte augmentation de nouveaux cas de coronavirus à l’instar d’autres pays du monde. Néanmoins, l’entreprise pharmaceutique Pfizer et le fabricant de vaccins BioNTech ont déclaré que leur vaccin avait montré une efficacité de 90% dans la prévention du Covid-19 symptomatique, une nouvelle qualifiée d’ « extrêmement encourageante » par les experts. De plus, la société de biotechnologies Moderna Therapeutics a également présenté des données initiales sur un candidat vaccin doté d’une efficacité supérieure à 94 %.