Pixel 3a & Pixel 3a XL : les prix en fuite ?

Google s’apprête à lever le voile sur deux nouveaux appareils positionnés sur le milieu de gamme, le Pixel 3a et le Pixel 3a XL. Ils ont fait l’objet de nombreuses rumeurs ces dernières semaines, mais aussi de pas mal de fuites très intéressantes. La dernière en date porte sur leur prix.

Un YouTubeur a en effet réussi à mettre la main sur une des boîtes de ces appareils, et plus précisément sur celle du Pixel 3a.

Test Pixel 3 XL : image 9

Relativement sobre, elle est toute de blanc vêtue et elle laisse apparaître pas mal d’éléments comme le logo de la marque ou encore des visuels du produit.

La boîte du Pixel 3a en fuite

Sans surprise, les Pixel 3a et Pixel 3a XL devraient beaucoup ressembler à leurs grands frères. Ils hériteraient en effet des mêmes lignes, mais aussi des mêmes particularités. La plaque arrière afficherait ainsi deux finitions différentes avec un aspect mat en bas et poli en haut.

Plusieurs éléments techniques apparaissent également à l’arrière et il est notamment fait mention de la présence d’un écran de 5,6 pouces et de 64 Go de mémoire interne. Il semblerait également que le modèle mis en avant ici soit la version “Plutôt Violette”. Une version qui devrait tirer sur le mauve et qui pourrait remplacer le coloris rose.

Il y a mieux cependant. Le YouTubeur prétend aussi avoir obtenu des informations confidentielles portant sur le prix de vente de ces deux appareils : le Pixel 3a serait ainsi proposé à 399 $, contre 479 $ pour la version la plus grande.

399 $ pour le Pixel 3a et 479 $ pour le Pixel 3a XL ?

Des prix qui ne sont pas forcément compétitifs par rapport à ce que proposent certains constructeurs – coucou Xiaomi – mais qui devraient tout de même permettre à Google d’augmenter ses parts de marché.

Car les Pixel 3a et Pixel 3a XL auront pour principal avantage d’être livrés avec une version pure d’Android et de pouvoir, en plus, bénéficier en avant première de toutes les mises à jour à venir. Un argument de poids qui devrait permettre à Google de séduire davantage d’utilisateurs.