Le Pixel 6 pourrait s’avérer plus surprenant que prévu

Le Pixel 6 pourrait bien marquer une rupture dans l’histoire de la gamme. Comme nous l’avons vu le mois dernier, certaines sources s’attendent en effet à ce que ce smartphone soit équipé d’une puce conçue par Google. Puce qui remplacerait donc le traditionnel Snapdragon que l’on trouvait à bord des appareils de la marque.

Mais il faudrait aussi s’attendre à une deuxième surprise, ayant trait cette fois à la connectivité du téléphone.

Le Pixel 5 aura été l’une des meilleures surprises de la seconde partie de l’année 2020. Un téléphone accessible, élégant, doté d’un très bel écran et capable en plus de prendre de très belles photos.

De l’UWB pour le Pixel 6 ?

Oui, cet appareil nous a fortement impressionnés, mais il a aussi fait face à quelques critiques en raison du choix de sa puce. Contrairement à bon nombre d’appareils concurrents, le Pixel 5 était en effet équipé d’une puce milieu de gamme, le Snapdragon 765G.

Stratégiquement, ce n’était pas forcément un mauvais choix. C’est aussi en optant pour une puce milieu de gamme que Google a réussi à proposer son téléphone à un prix aussi bas.

Il semblerait cependant que la firme ait prévu deux ou trois petites choses en plus pour son prochain téléphone.

La première surprise aurait trait à la puce embarquée à son bord.

Une puce Google maison

Google souhaiterait en effet désormais voler de ses propres ailes et le nouveau Pixel de la firme serait donc animé par une puce de son cru, une puce gravée en 5 nm et développée en partenariat avec un spécialiste des semi conducteurs. Tout comme Apple, le géant ne souhaiterait donc plus être dépendant d’un fournisseur tiers.

Mais ce n’est pas tout. 9to5Google, de son côté, a appris que Google était actuellement en train de travailler sur la technologie UWB.

L’Ultra Wide Band fait en réalité allusion à une technologie de modulation radio, une technologie permettant de transmettre des impulsions de courte durée avec une bande passante très conséquente. Elle peut donc servir à pas mal de choses. La communication et l’envoi de données entre plusieurs appareils, par exemple, ou encore la géolocalisation. Les AirTags, que nous avons pu prendre en main ici, exploitent justement cette technologie pour proposer une localisation plus précise des balises.

Des annonces pour la Google I/O ?

Les iPhone 12, de leur côté, proposent aussi l’UWB et c’est ce qui leur permet par exemple de “pousser” des contenus musicaux sur les HomePod Mini. Vous l’aurez donc compris, les applications sont nombreuses et c’est précisément ce qui rend cette technologie aussi intéressante.

Or justement, si l’on en croit nos confrères, Google s’intéresserait depuis un moment au sujet et la firme aurait même travaillé sur du matériel fourni par l’entreprise Qorvo. En revanche, à ce stade, on ne sait pas encore ce qu’elle compte en faire. Les appareils Nest actuels sont en effet dépourvus de cette technologie.

Du moins à l’heure actuelle. Il faut en effet rappeler que Google va tenir prochainement la Google I/O 2021, une Google I/O 2021 qui devrait être l’occasion pour la marque de présenter pas mal de nouveautés… y compris sur le plan du hardware. D’ailleurs, la firme a promis de grosses annonces.

Mots-clés googlepixel 6