Pixel C : Fin de Partie pour la tablette de Google

Google vient d’évincer discrètement sa tablette Pixel C. Dernière tablette Android présente au catalogue de la firme de Mountain View, cette dernière avait été lancée fin 2015 et n’avait pas vraiment su se faire une place sur le marché du fait de son positionnement ambigu, à mi-chemin entre ardoise Android et machine hybride.

Revenu partiellement à la raison, Google a donc décidé de retirer la Pixel C de son catalogue. La fin d’une époque puisque les tablettes semblent désormais bien loin des priorités de la firme américaine pour l’avenir. La Pixel C n’est d’ailleurs pas renouvelée, Google préférant mettre en avant la présence de son fameux PixelBook annoncé pour sa part en octobre dernier…

2 ans après sa sortie, la Pixel C vient de tirer discrètement sa révérence pour donner de l’air au PixelBook. Google promet tout de même de la tenir à jour.

Comme l’explique The Verge, si la dernière tablette de Google profitait d’une partie hardware de grande qualité (notamment articulée autour d’une puce Nvidia Tegra X1, de 3 Go de RAM et d’une dalle LTPS 2K de 10.2 pouces), elle se trouvait plombée par une partie software inadaptée au concept pensé par Google. De quoi faire basculer l’appareil dans un oubli plus ou moins total dès les premiers mois qui suivirent son lancement.

Google s’engage à soutenir ses Pixel C et à continuer de les tenir à jour

C’est en tout cas ce que l’on apprend du communiqué lâché par la firme pour annoncer le retrait de la Pixel C de son catalogue.

Google indique: « Comme il est courant de le faire quelques années après la sortie d’un appareil, nous mettons la Pixel C à la retraite, elle ne sera donc plus disponible à la vente. Nous sommes cependant soucieux de continuer à la soutenir et à la tenir à jour, y compris via la récente mise à jour vers Android 8.0, pour que nos clients puissent continuer à tirer le meilleur de leur terminal. Notre PixelBook combine le meilleur d’un PC portable et d’une tablette pour ceux en quête d’un appareil polyvalent ».

Rappelons que le Pixelbook, qui tourne sous Chrome OS, n’est pas disponible en France pour le moment. Vendu au tarif indicatif de 999 dollars aux États-Unis, l’appareil ne fait pas tout à fait l’unanimité auprès de la Presse. On lui reproche notamment son prix et les limites inhérentes à Chrome OS en tant que système d’exploitation sur une machine aussi ambitieuse.