PixelBook : un Chromebook 2-en-1 pour séduire les nomades

Google a enchaîné les annonces ce soir. En plus de ses téléphones, le géant américain a ainsi levé le voile sur le PixelBook, un 2-en-1 taillé pour les utilisateurs nomades les plus exigeants.

Google a fait le choix de s’inspirer librement des convertibles de Lenovo pour mettre au point son nouvel ordinateur et ce dernier est ainsi pourvu d’une charnière capable de pivoter à 360°. Grâce à cette particularité, la machine peut être utilisée au choix comme un ultraportable ou comme une tablette tactile. Un mode tente est aussi envisageable, bien entendu.

PixelBook

Le géant américain n’a pas regardé à la dépense et le PixelBook est ainsi doté d’un châssis en aluminium renforcé extrêmement fin, un châssis de dépassant pas les dix millimètres d’épaisseur.

PixelBook : le retour du Chromebook haut de gamme

Google a également fait en sorte de réduire son poids afin d’en faciliter les déplacements et l’ordinateur ne pèse ainsi pas plus d’un kilogramme.

Le PixelBook a cependant droit à une fiche technique solide et il embarque ainsi un bel écran de 12,3 pouces capable d’afficher une définition en 1440p. Côté processeur, le constructeur a opté pour des Intel Core i5 et Intel Core i7 couplés à un maximum de 16 Go de mémoire vive.

Comme la plupart des constructeurs, Google a effectivement choisi de décliner son Chromebook en plusieurs versions afin de toucher la cible la plus large possible. L’espace de stockage changera aussi d’un modèle à l’autre et il pourra atteindre un maximum de 512 Go, au format SSD.

L’autonomie est un critère important pour une machine nomade et l’entreprise s’est voulue plutôt rassurante sur cette question. D’après elle, la machine pourra en effet tenir un maximum de dix heures avec une seule charge et l’alimentation se fera par le biais de son port USB Type-C.

Plusieurs modèles au choix

Google a pas mal bossé sur la connectivité et le PixelBook sera ainsi capable de se connecter de lui-même au smartphone Android de son propriétaire s’il ne trouve pas de réseau WiFi. En outre, il ne se limite pas aux applications développées pour Chrome OS et il est également en mesure de faire tourner les outils et les titres disponibles sur le Play Store.

En parallèle, Google a également développé un stylet afin de permettre aux plus créatifs d’utiliser leur ordinateur comme une tablette graphique.

Le PixelBook de base est proposé à 999 $ avec un Intel Core i5, 8 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage. Pour 200 $ de plus, l’utilisateur pourra monter à 256 Go de stockage. Le modèle haut de gamme sera proposé pour sa part à un prix tournant autour des 1700 $ en fonction des options.

Disponible dès maintenant aux États-Unis en précommande, le PixelBook sera commercialisé à la fin du mois.