Planet Nine : son existence remise en cause par une planète naine ?

Planet Nine fascine les astronomes et les curieux depuis plusieurs mois maintenant, mais personne n’a encore été en mesure de l’observer directement. Or justement, en observant la périphérie du système solaire, des chercheurs ont découvert une nouvelle planète naine située au-delà de l’orbite de Neptune. Elle remet beaucoup de choses en question.

La plupart d’entre vous doivent le savoir, mais le système solaire compte actuellement huit planètes différentes : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

Planet Nine

Pendant très longtemps, Pluton était considérée comme la neuvième planète du système, mais elle a été requalifiée par la suite en planète naine.

Planet Nine, la planète de tous les fantasmes

Toutefois, en dehors de son étoile et de ces huit planètes, notre système compte de nombreux autres corps comme des astéroïdes, des lunes ou encore des planètes naines.

En prime, il existe également à la périphérie du système solaire une zone nommée ceinture de Kuiper. Cette dernière compte des milliers d’astéroïdes différents, et des dizaines d’objets de grande taille. Elle fascine donc de nombreux astronomes.

Michael E. Brown et Konstantin Batygin l’étudient depuis plusieurs années. En étudiant cinq objets transneptuniens, les chercheurs ont eu la surprise de constater qu’ils présentaient des traits communs au niveau de leur trajectoire. Leur premier réflexe a été de penser qu’ils étaient sous l’influence de notre étoile, mais ils ont fini par écarter cette possibilité.

Ils se trouvent en effet trop loin du Soleil pour être sensibles à sa gravité.

Les deux chercheurs ont fini par conclure qu’un autre objet influençait la trajectoire de ces corps, un objet extrêmement massif situé en périphérie du système : la Planet Nine.

Plusieurs études ont été menées par la suite pour tenter de localiser cette nouvelle planète, mais elles n’ont malheureusement rien donné. Pour l’heure, personne n’a encore pu l’observer directement. Face à la situation, l’Université Nationale d’Australie a décidé de faire équipe avec Zooniverse en partageant les données récoltées par SkyMapper avec les membres de la communauté. Un objet correspondant plus ou moins au profil de la planète a été repéré et il est en train d’être étudié.

2013 VP113, un nouveau corps situé à la périphérie de notre système

En parallèle, des chercheurs travaillant pour l’Université Queen de Belfast ont effectué des observations à la périphérie de notre système à l’aide du télescope Canada-France-Hawaï et ils ont eu la surprise de découvrir un nouveau corps mesurant environ 250 kilomètres de diamètre, un corps décrivant une longue ellipse autour de notre étoile : 2013 VP113.

Après avoir poussé plus loin leurs analyses, les astronomes ont réalisé que le plus grand axe de son ellipse atteignait les 730 unités astronomiques.

Quel est le lien avec Planet Nine ? Il est simple, en réalité. Si cette neuvième planète existe bel et bien, alors son influence gravitationnelle aurait fatalement dû changer l’orbite de ce petit corps… ou même l’éjecter de notre système. Ce n’est cependant pas le cas.

Cela veut-il dire que la neuvième planète n’existe pas ? Non, en réalité, il est aussi possible que ces deux objets se situent sur des orbites opposées. Cela pourrait en effet expliquer pourquoi 2013 VP113 est toujours là et pourquoi elle décrit cette trajectoire.

Toutefois, ce ne sont que des hypothèses pour le moment et il faudra sans doute des études plus poussées pour avoir le fin mot de l’histoire.