PlatinumGames annonce un partenariat avec Tencent et réaffirme son indépendance

Le studio japonais PlatinumGames vient d’annoncer un partenariat avec l’entreprise chinoise Tencent. Mais si cette dernière a donc désormais des billes chez les créateurs de Bayonetta et Vanquish, ceux-ci réaffirment que cette opération ne remettra pas en question leur indépendance.

La nouvelle était de suffisamment grande importance pour que PlatinumGames diffuse son communiqué en anglais. En ce mardi 7 janvier 2020, le studio nippon annonce ainsi un partenariat avec Tencent Holdings Limited. Dans le détail, la firme chinoise entre au capital de PlatinumGames.

Une manette de gamer.

Crédits Pixabay

Dans son communiqué, le studio précise que “ce partenariat n’a aucun effet sur l’indépendance de notre société”. Et d’ajouter : “nous poursuivrons nos activités dans le cadre de notre structure d’entreprise actuelle”. On tient donc à nous rassurer : PlatinumGames devrait continuer à servir des joueurs peu nombreux, mais exigeants.

À l’avenir, PlatinumGames pourrait arriver à s’autoéditer

Mais puisque malgré tout, ce partenariat peut apparaître quelque peu nébuleux pour un certain nombre d’observateurs, le PDG de PlatinumGames, Kenichi Sato, indique ensuite dans son message que le studio peut désormais aspirer à s’autoéditer.

“Nous espérons utiliser ce capital pour renforcer nos fondations en tant qu’entreprise et passer du développement de jeux à l’exploration de l’auto-édition. Nous espérons également que ce partenariat puisse nous donner une perspective globale plus large, tout en créant des jeux de haute qualité qui restent fidèles à notre nom.”

PlatinumGames semble alors maintenant bien paré à débuter le développement d’une suite à Okami, comme cela avait été souhaité par le studio il y a de cela quelques mois. On imagine aussi que si ce partenariat avait pu être opéré quelques années plus tôt, Bayonetta 2 aurait pu ne pas être une exclusivité Nintendo.

Les admirateurs du travail de ce studio peuvent en tout cas se réjouir de la nouvelle, celle-ci semblant ainsi traduire une pérennité de ce faiseur de rêves en dépit d’un public pas forcément toujours à la hauteur des investissements fournis. Il est en effet probable que de par son statut de jeu niche, Bayonetta 3 n’affole pas les foules le moment venu. Même si Astral Chain, dernier titre en date de PlatinumGames, avait réalisé une belle première commerciale pour ces développeurs en s’imposant ainsi en tête des charts UK.