« Play Apart Together » : Quand l’OMS préconise de jouer aux jeux vidéo pendant le confinement

Au moment où sont rédigées ces lignes, c’est plus de la moitié de la population mondiale qui est désormais confinée partiellement pour faire face à la pandémie de coronavirus. Un moyen de combattre cette crise sanitaire en limitant sa propagation pour diminuer le nombre de cas qui explose partout, dont en France avec un pic attendu pour début avril. Alors pour passer le temps, les citoyens se tournent vers des divertissements comme la SVOD, avec Netflix, la lecture ou encore les jeux vidéo. A tel point que pour désengorger le réseau, certains ont pris des mesures comme Sony ou encore Microsoft.

Et alors que l’OMS reconnaissait une soi-disant dépendance aux jeux vidéo, l’organisation change son fusil d’épaule.

Crédits Pixabay

Comme le rapporte Business Wire, l’OMS préconise le jeu vidéo pendant le confinement !

Le jeu vidéo, oui, mais à distance pendant le confinement

C’est un changement majeur pour l’Organisation mondiale de la santé qui, deux ans auparavant, avait décidé de classer l’addiction aux jeux vidéo comme une réelle pathologie. Plusieurs critiques avaient alors eu lieu de la part des acteurs de l’industrie, des joueurs et plus globalement la communauté. Certains médecins avaient même été invités à débattre à ce propos, qu’ils soient d’accord ou non avec la classification de l’OMS.

Et aujourd’hui, l’OMS préconise de jouer aux jeux vidéo pendant le confinement. Avec des millions de joueurs dans le monde, l’organisation a lancé un appel appelé « Play Apart Together », littéralement « Jouer seul, tous ensemble », pour inviter ces derniers à se livrer à ce divertissement en ligne. Et lorsqu’il n’est pas en ligne, il est possible de profiter de titre en format dématérialisé. Un bon moyen de remplir sa ludothèque sans sortir de chez soi en plein confinement.

Ce « Play Apart Together » met également l’accent sur le partenariat avec différentes sociétés, comme Activision/Blizzard ou Riot Games, pour privilégier le jeu en ligne et la distanciation sociale. Les studios souhaitent que les joueurs respectent le confinement. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que ces derniers proposent énormément de titres online.

Autant dire une initiative bienvenue de la part de l’OMS en faveur du jeu vidéo et ses bienfaits.