PlayStation 4 : deux manettes taillées pour l’eSport, par Razer et Nacon

La PlayStation 4 est réputée pour la qualité de ses contrôleurs mais Sony n’a visiblement pas l’intention d’en rester là. La firme vient en effet de lever le voile sur deux nouvelles manettes taillées pour l’eSport, des manettes développées par deux constructeurs très populaires dans le milieu du serious gaming : Razer et Racon.

Ces deux contrôleurs reprennent la plupart des éléments de la DualShock 4 avec des lignes très différentes. Comme à son habitude, Razer a effectivement opté pour un design très anguleux, taillé à la serpe, tandis que Nacon a préféré la douceur et les rondeurs.

Razer Raiju

La Razer Raiju et ses lignes anguleuses.

Deux philosophies différentes, donc, pour une seule et même cible. Ces manettes se destinent en effet aux joueurs les plus exigeants.

Razer Raiju : un design anguleux et des commandes personnalisables

La Razer Raiju passe difficilement inaperçue avec ses lignes agressives. Massive, elle est également dotée d’un design modulaire et il sera ainsi possible de retirer les deux gâchettes supplémentaires placées à l’arrière en un instant. En parallèle, on trouve aussi une série de quatre boutons placés vers le bas, des boutons offrant un accès direct à toutes les options de diffusion propres à la console.

Pour le reste, la manette comporte une croix directionnelle, deux sticks analogiques, quatre boutons d’action, un pavé tactile, trois boutons renvoyant vers les menus de la console et plusieurs gâchettes placées à l’arrière. Il est aussi possible de personnaliser le mapping des touches et le contrôleur peut même accepter deux profils différents.

Pour ne rien gâcher, Razer a aussi placé une prise casque sous la manette afin que nous puissions brancher notre casque.

Nacon Revolution

La Nacon Revolution, qui rappelle beaucoup le contrôleur de la Xbox One.

Nacon Revolution : un air de déjà-vu

La Nacon Revolution ne manque pas d’allure non plus et elle rappelle d’ailleurs beaucoup la manette de la Xbox One, notamment au niveau de l’emplacement des sticks analogiques. Ils ne sont effectivement pas placés l’un à côté de l’autre et le constructeur a ainsi choisi d’inverser l’emplacement de la croix directionnelle et du stick de gauche.

Le second stick est recouvert d’une gomme texturée pour sa part et il est entouré par une LED bleue. Tout comme sa concurrente, la Revolution peut être entièrement re-mappée mais elle est capable de gérer un maximum de quatre profils différents cette fois.

Attendues pour la fin de l’année, ces deux manettes sortiront en Europe mais on ne connait pas encore leur prix de vente.

Mots-clés playstation 4sony