PlayStation 4 : tout sur la nouvelle console de Sony

Après Microsoft, c’est Sony qui a tenu tôt ce matin sa conférence à l’E3 2013, une conférence qui était très attendue et qui s’est finalement révélée stupéfiante. Rappelons effectivement que si le géant nippon a présenté les fonctionnalités de la PlayStation 4 en début d’année, il avait fait l’impasse sur pas mal de choses à commencer par le design de cette dernière, son prix ou encore sa date de commercialisation. Autant d’inconnue qui ont finalement été révélées au grand public lors de l’E3. Du coup, si vous envisagez d’investir dans une console « next gen » et si vous vous demandez ce que la PS4 a dans le ventre, et bien la suite de cet article devrait beaucoup vous intéresser.

D’autant plus que cette conférence intervient quelques heures à peine après celle de Microsoft. Désormais, nous savons donc tout de la Xbox One et de la PlayStation 4, il est donc possible de les comparer l’une à l’autre. C’est une bonne chose, et vous allez voir tout au long de cet article que la PlayStation 4 ne manque vraiment pas d’intérêt, Sony pourrait même prendre le pas sur son concurrent de toujours.

Tout sur la PlayStation 4.

La PlayStation 4 n’a presque plus de secret pour nous et c’est une bonne chose.

PlayStation 4 : le design, le prix et la date de disponibilité

Nous nous posions mille questions sur le design de la PlayStation 4, surtout après la mise en ligne de ce fameux teaser et la réalisation de cette reconstitution pour le moins… étonnante. Et bien sachez que la PS4 n’est pas vilaine à regarder, comme en témoigne l’illustration qui accompagne cet article. Sony a opté pour des lignes rectangulaires et modernes. Les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas, c’est certain, mais la belle risque finalement de plaire au plus grand nombre.

Niveau connectique, et si on trouvera quelques ports USB 3.0 en façade, il faudra aller fouiller derrière la console pour mettre ma main sur la sortie HDMI, le port réseau, la sortie optique, le connecteur d’alimentation et le port auxiliaire dévolu au PlayStation Eye.

En ce qui concerne la date de commercialisation de la console, en revanche, sachez que Sony n’a pas révélé grand chose et on sait juste que la PlayStation 4 arrivera sur le marché avant la fin de l’année. Du côté d’Amazon, ils n’ont pas pris de risque et la console peut ainsi être pré-commandée dès à présent, sachant que la livraison interviendra entre maintenant et… le 31 décembre 2013.

Et le prix alors ? Autant vous prévenir tout de suite, Sony a fait vraiment très fort sur ce coup et la firme n’a ainsi pas reproduit la même erreur qu’avec la PlayStation 3. En réalité, la PlayStation 4 sera proposée à 399€, soit à 100€ de moins que la Xbox One. Je dois vous avouer qu’en lisant mon Feedly ce matin, j’ai presque cru à un poisson d’avril, mais ce n’est pas le cas et la PS4 sera donc bien vendue à ce prix-là.

Pour résumer :

  • Un design rectangulaire et moderne.
  • Lancement de la console avant la fin de l’année.
  • Prix : 399€.

PlayStation 4 : la plateforme et les services

Passons maintenant à la plateforme et aux services parce qu’il y a pas mal de choses à en dire.

Contrairement à Microsoft, Sony a tenu à aborder la question des jeux d’occasion durant sa conférence. On sait ainsi que la PlayStation 4 n’aura absolument pas besoin d’être connectée à internet pour fonctionner correctement. Pas même une fois par jour, pas même une fois par semaine, pas même une fois par mois. Concernant les jeux d’occasion, c’est bien simple puisque le géant nippon a décidé de n’appliquer aucune restriction. Aucune de chez aucune. Là encore, on se trouve donc aux antipodes de ce que propose Microsoft avec sa Xbox One.

Autre bonne nouvelle, la PlayStation 4 sera apparemment rétro-compatible et elle pourra lire des titres de la PlayStation 3. Comment ? Dans quelle proportion ? Aucune idée, cet article sera mis à jour lorsque l’information sera connue.

En revanche, sachez que la PlayStation 4 n’a pas été pensée comme une passerelle multimédia, mais bel et bien comme une console de jeux. Elle pourra évidemment faire office de lecteur blu-ray, mais Sony ne s’est pas vraiment concentré là-dessus en l’élaborant. Si vous cherchez un hub multimédia, il vaudra donc mieux aller lorgner du côté de la Xbox One.

Et puis, il y a Gaikai. Sony l’a dit durant la conférence, le « cloud gaming » arrivera sur la PS4 et sur la PS3 dès l’année prochaine. D’après ce qu’on en sait, il sera possible de streamer n’importe quel titre sur les trois consoles de la firme et donc sur la PlayStation 4, la PlayStation 3 et la PS Vita. Il faudra cependant attendre encore un peu pour en savoir plus et pour être parfaitement fixé sur les fonctionnalités qui nous seront proposées.

Pour en finir avec cette partie, il faut également savoir que tout joueur désireux de jouer en multijoueur devra nécessairement opter pour un abonnement PS Plus. Avec cet abonnement, qui coûte actuellement 50€ par an, il sera toujours possible de profiter de 4 jeux gratuits par mois. J’ai personnellement craqué pour un compte de ce type et, en toute franchise, je ne le regrette pas. Le premier mois n’est pas passé et l’abonnement est déjà rentabilisé de mon côté. En outre, sachez que vous n’aurez besoin que d’un seul abonnement pour toutes vos consoles, et pour toutes les personnes du foyer.

Sachez que la PlayStation 4 ne sera pas zonée.

En résumé :

  • Pas de connexion à internet obligatoire.
  • Aucune restriction pour les jeux d’occasion.
  • Rétro-compatibilité avec les jeux PS3.
  • Arrivée du « cloud gaming » l’année prochaine.
  • Abonnement PS Plus nécessaire pour le multijoueur.

PlayStation 4 : les jeux

Bon, tout ça, c’est formidable, et les jeux alors ?

C’est une certitude, la PlayStation 4 n’aura pas à rougir face à la concurrence. Bungie a d’ailleurs ouvert le bal avec le très prometteur Destiny, ce même Destiny que nous avons déjà évoqué à maintes reprises dans ces lignes et qui se présentera comme un FPS à univers persistant.

Bien, mais ce n’est pas fini car la PS4 aura aussi droit à son Final Fantasy XV et à son Kingdom Hearts III. Voilà qui devrait ravir tous les amateurs du genre. En tout cas, moi, ça me fait plaisir. Parmi les titres moins connus, il y aura aussi The Dark Sorcerer, The Order 1866 (un shooter steampunk) et quelques jeux indépendants comme Ray’s the Dead, Secret Ponchos, The Witness ou encore Oddworld.

Ca, ce sont pour les exclusivités PlayStation 4. Cette dernière pourra également profiter d’autres titres comme Watch Dogs, Assassin’s Creed IV, Mad Max ou même Elder Scrolls Online. Concernant ce dernier, sachez d’ailleurs que la bêta débarquera en exclusivité sur la nouvelle console de Sony.

Bon, tout ça, c’est formidable, et la PS Vita dans tout ça ? Elle n’a pas été oublié et cette dernière verra arriver pas moins de 85 titres cette année dont Batman Arkham Origins, Destiny of Spirits, Diko-Doki Universe, Killzone Mercenary, God of War, Final Fantasy X, Final Fantasy X-2 et ainsi de suite. Très prometteur, c’est certain, et pas mal de bonnes nouvelles pour tous ceux qui ont craqué pour la petite console portable de Sony.

Bref, vous l’aurez compris, la PlayStation 4 a tous les atouts pour séduire et sachez d’ailleurs que votre humble serviteur se laissera lui-même tenter. J’attendais l’E3 pour prendre ma décision et c’est finalement Sony qui l’emporte à mes yeux. Il faut dire aussi qu’avec toutes les restrictions de la Xbox One, la décision n’était pas très difficile à prendre.

Faute d’illustrations potables, on termine avec quelques vidéos assez chouettes…



Mots-clés playstation 4sony