PlayStation 5 : Jim Ryan promet un nombre record d’exclusivités

Le PDG de Sony Interactive Entertainment a récemment déclaré que la firme investissait dans l’ombre pour s’assurer davantage d’exclusivités et que les efforts étaient consentis pour que la PlayStation 5 en dispose d’un nombre record.

Aujourd’hui, les consoles se distinguent difficilement l’une de l’autre, en mettant bien évidemment de côté une Switch avec sa propre proposition. Sur la précédente génération de machines, la PlayStation 4 a pu compter sur des The Last of Us Part II, God of War, Horizon Zero Dawn ou encore The Last Guardian pour se tailler la part du lion. Qu’en sera-t-il pour l’actuelle ?

Crédits Pixabay

C’est auprès de nos confrères nippons de Nikkei (article en japonais complet réservé aux abonnés, traduction en anglais offerte par VGC) que le PDG de Sony Interactive Entertainment (SIE) Jim Ryan a commencé à rassurer le parterre d’utilisateurs de la PlayStation 5.

Sony n’exclut pas de nouvelles fusions et acquisitions pour des exclusivités PlayStation 5

“Nous avons discrètement mais régulièrement investi dans des jeux de haute qualité pour PlayStation, et nous ferons en sorte que la génération PS5 ait plus de logiciels dédiés que jamais”, a déclaré Jim Ryan.

Belle promesse qui devrait pouvoir être réalisée, entre autres, en mangeant plus petit que soi :

“Nous nous sommes engagés à plusieurs reprises dans des fusions et acquisitions, notamment avec Insomniac Games aux États-Unis. Nous n’excluons pas cette option à l’avenir.”

Le public féru de productions occidentales devrait être servi avec les sorties à venir des nouveaux Ratchet & Clank, God of War et Horizon, mais la fermeture annoncée de Japan Studio n’a pas été sans nourrir des inquiétudes chez des joueurs appréciant la saveur des créations japonaises.

“Il est important pour nous de fournir des logiciels qui correspondent à la communauté des joueurs japonais, et la PS5 a inclus beaucoup de logiciels de développeurs japonais depuis ses débuts”, a assuré le PDG de SIE, en ajoutant : “Nous continuerons à renforcer nos liens avec les développeurs japonais et à sortir du contenu pour PS5 qui correspond au marché japonais.”

Il y a peu, c’est Jim Ryan en personne qui a annoncé que la fermeture des PlayStation Store PS3 et PS Vita n’était plus à l’ordre du jour, en confirmant néanmoins la fin des dernières possibilités d’achat sur PSP le 2 juillet prochain.

Mots-clés playstation 5PS5